Tournai-Ath-Mouscron

Les chiffres 2015 de la zone de police du Tournaisis ont été présentés

Le chef de corps de la zone de police du Tournaisis (Tournai, Antoing, Brunehaut et Rumes) a présenté, ce mardi soir, à l’occasion du conseil de police, le bilan de l’année 2015. Et il est globalement positif.

Le nombre de vols qualifiés dans les bâtiments baisse de 15,8 % par rapport à 2014, avec 671 faits en 2015 contre 797 l’année précédente.

Les vols avec violence sur la voie publique diminuent également. 122 faits ont été enregistrés en 2015, contre 161 en 2014. Soit une chute de 13,4 %. "Nous avons fait un gros travail par rapport à une bande qui agissait sur Tournai et qui sévit bien moins aujourd’hui", souligne Philippe Hooreman.

Si l’on prend les chiffres de la criminalité violente dans leur ensemble, ils sont au plus bas depuis six ans. 152 faits ont été constatés en 2015, contre 191 en 2010. Par contre, et c’est inquiétant, les voleurs font de plus en plus usage d’armes. Ainsi, en 2015, 30 vols avec arme avaient été commis, contre 22 en 2014.

Sont aussi en baisse : le nombre de vols de vélos (115 en 2015, 185 en 2014, - 37,8 %) et de vols à l’étalage (242 en 2015, 260 en 2014, - 6,9 %).

À l’inverse de ces éléments positifs, 121 vols de voitures ont été enregistrés en 2015 contre 114 en 2014 (+ 6,1 %), et 598 vols dans véhicules ont été constatés en 2015 contre 495 en 2014 (+ 20,8 %). "C’est une tendance nationale", relève le chef de corps.

Concernant la problématique des stupéfiants, 164 dossiers ont été traités en 2015, contre 154 en 2014.

En matière de nuisances sonores et de bagarres, les statistiques sont stables. Par contre, il faut remarquer que le nombre d’appels pour ces faits est en net recul dans le périmètre festif tournaisien.

Le travail d’enquête et de terrain semble porter ses fruits.

Moins d'accidents mais trop d'alcool

Lors des campagnes Bob, la proportion d’alcotests positifs est de 15,3 % quand la moyenne nationale, elle, tourne autour des 3 %.

Le chef de corps de la zone de police du Tournaisis, Philippe Hooreman, a également évoqué les chiffres en matière de sécurité routière en 2015 lors du conseil de zone, ce mardi soir. Et là aussi, les statistiques sont encourageantes.

Le nombre d’accidents avec blessés a considérablement baissé en 2015. La police a enregistré 278 embardées avec lésions corporelles en 2015, contre 337 en 2014. Le nombre de blessés baisse aussi : 375 en 2015 contre 429 en 2014.

Quant au nombre de morts liés à des accidents, il est au plus bas depuis six ans. Cinq personnes ont perdu la vie sur les routes gérées par la zone de police du Tournaisis en 2015, contre sept en 2014, et 14 en 2010, et 21 en 2007 !

Autre chiffre : celui des contrôles de vitesse. 95.000 véhicules ont été contrôlés l’année passée, et 14 % d’entre eux ont été flashés.

Seule ombre au tableau : l’alcool au volant. La zone de police du Tournaisis a été sur le terrain durant 1.045 heures en 2015 dans le cadre de la campagne Bob. 1077 alcotests ont été réalisés. La proportion de contrôles positifs est énorme : 15,3 % !

"C’est inquiétant car la moyenne nationale tourne autour des 3 %", relève Philippe Hooreman. "C’est un phénomène spécifique au Tournaisis. Et ce n’est pas faute de réaliser des contrôles. Nous en faisons régulièrement avec le service de circulation routière, qui sort bien souvent les nuits de week-end."

La zone de police du Tournaisis mène aussi des campagnes de prévention, mais visiblement, cela n’a pas beaucoup d’effet sur le comportement de certains automobilistes. "Les chiffres ne diminuent pas, effectivement, et là, je n’ai pas de solution miracle", conclut Philippe Hooreman.