Très présents sur les réseaux sociaux, les créateurs de contenus s'expriment et apportent des réflexions sur différentes thématiques. Ces dernières peuvent notamment être des enjeux importants au sein de notre société comme le féminisme, l'environnement ou encore la consommation. Certains créateurs de contenus abordent également des thèmes plus légers et plus divertissants comme la mode, la beauté ou encore les voyages. C'est le cas de Nina, originaire de Tournai, âgée de vingt-six ans. Depuis plus d'un an, cette passionnée apporte des contenus diversifiés via des vidéos Youtube mais également en postant des photos sur Instagram.

"J'ai hésité pas mal de temps avant de me lancer. J'ai tout de même commencé à créer des contenus car j'avais envie de m'exprimer sur certains sujets. Dans ce domaine, il faut faire preuve de créativité et d'imagination. En effet, je dois continuellement trouver des sujets et des thématiques que je peux aborder. C'est réellement une chose qui me passionne" déclare Nina Decaluwé.

Passionnée de mode, Nina n'hésite pas à partager les dernières tendances ou ses dernières trouvailles sur son compte Instagram. Parallèlement, elle traite des sujets divers via sa chaîne Youtube. Sur cette dernière, la mode est son sujet de prédilection. Mais cette créatrice de contenu aborde également des sujets de société comme la consommation. Nina sensibilise et donne des conseils afin que nous puissions consommer la mode de manière plus éthique mais également en conseillant des marques de maquillage écoresponsables. 

"Je trouve que c'est devenu la norme d'acheter des choses dont on ne connaît pas la provenance. C'est pour cette raison, que je souhaite sensibiliser un maximum de personnes et assurer que nous pouvons consommer autrement".

Bien entendu, lorsqu'on est créateur de contenu, il faut avant tout s'investir et parfois faire face à certaines difficultés. 

"Cette activité prend énormément de temps. Il est nécessaire de toujours trouver de nouvelles idées de sujets et être créatif. En ce qui concerne le montage des vidéos, c'est ce qui demande le plus de temps. Je peux passer six ou huit heures pour faire le montage d'une vidéo mais tout dépend également du thème. En effet, les vlogs que je réalise durant mes vacances prennent davantage de temps. Quand on réalise des contenus, il faut aussi s'attendre à des critiques. J'étais consciente que j'allais en recevoir et cela ne fait pas toujours plaisir", ajoute Nina. 

Se démarquer des autres

Sur les réseaux sociaux et sur bien d'autres plateformes en ligne, on retrouve énormément de créateurs de contenus. Il est donc essentiel de se démarquer des autres et d'avoir un contenu attrayant. 

"Chacun a son propre contenu mais la personnalité joue beaucoup. Les personnes sont attirées par ce que l'on dégage. Ils veulent regarder et suivre quelqu'un de solaire et de positif. Je souhaite que cette activité devienne plus qu'une passion et que cela devienne idéalement mon avenir"
, conclut Nina Decaluwé.