C'est déjà depuis 2017 que Wallonie en Fleurs valorise les administrations communales et associations locales qui mettent leur savoir-faire au service de l'amélioration du cadre de vie, le développement de l’économie locale, l’attractivité touristique, le respect de l’environnement ou encore la préservation du lien social. Le label récompense donc les aménagements de l'espace public favorables à la biodiversité.

La participation est ouverte à toutes les administrations communales et associations locales situées sur le territoire wallon. Cela représente aujourd'hui pas moins de 83 villes et villages fleuris. Il y a deux ans, la Ville de Tournai avait déjà participé au concours et a décidé de remettre cela cette année.

Cette semaine, le bourgmestre Paul-Olivier Delannois, le personnel communal ainsi que les membres du jury ont parcouru les différents villages mais également le centre-ville pour contempler les nombreux espaces fleuris réalisés par la Cité des Cinq Clochers. "Le label Wallonie en Fleurs, n'est pas uniquement centré sur les fleurs. Effectivement, il y a le fait de ne plus utiliser de pesticides et donc de respecter avant tout la nature et la biodiversité", précise Gauthier Fontaine, responsable des espaces verts au sein de la Ville de Tournai.

Bien que, certains citoyens aient critiqué le concept, notamment à Saint-Maur, aujourd'hui, ceux-ci ont changé leur vision des choses et adhèrent à ces espaces fleuris. Même si la Ville de Tournai est surtout connue pour ces bâtiments emblématiques, le bourgmestre Paul-Olivier Delannois considère la Cité des Cinq Clochers comme très verte. "Tournai est une ville à la campagne et est donc une ville très verte même si les Tournaisiens ne s'en rendent pas toujours compte", conclut le bourgmestre.