Il y a plusieurs années, le collège communal de Tournai avait pris la décision de refuser le maintien en activité de la station-service Texaco située rue de la Madeleine et ce pour différentes raisons.

"Il y a notamment les risques pour la sécurité, les nuisances diverses subies par les riverains et enfin la présence dans une des entrées principales de la ville historique", indique le bourgmestre, Paul-Olivier Delannois.

Cette position du collège a été expliquée à plusieurs reprises aux responsables de la société afin qu’ils puissent trouver un terrain situé extra-muros. En 2013, le collège a repris une position de principe pour réaffirmer sa volonté qu’il n’y ait plus aucune station-service en intra-muros.

La station-service Texaco a déjà précédemment fait l'objet de deux permis d'environnement ou unique ayant obtenu une autorisation partielle et à durée limitée en 2006 et 2014 afin que l'exploitant puisse trouver un terrain situé extra‑muros.

"En 2020, le collège communal a émis un avis défavorable sur la nouvelle demande d’exploitation. Nous nous sommes à nouveau basés sur les aspects de sécurité, de nuisances et de patrimoine. Par ailleurs, nous avons rappelé que plusieurs réunions ont eu lieu avec les responsables de la société pour leur expliquer la position du collège communal et leur faire des propositions de terrains extra-muros", détaille le bourgmestre.

Le collège communal a donc refusé cette dernière demande le 26 mars 2020 et a imposé le démantèlement de l'ensemble de la station-service et la réalisation de travaux d'assainissement nécessaires. Suite à cela, le demandeur a été en recours.

Finalement, la ville de Tournai signale que le recours vient d’être jugé irrecevable par la ministre de l’environnement de la Région wallonne.