Il était environ 17 h 40, mardi, quand un "livreur" s’est présenté chez un habitant de la rue du 24 août, à Tournai. À la personne qui a ouvert la porte, il a prétendu qu’il venait dans le but de livrer un colis pour la fille de l’occupant des lieux. Le premier a précisé qu’il devait percevoir au préalable la modique somme de 50 centimes pour pouvoir délivrer son colis, mais que cela ne pouvait se faire que via une carte bancaire.

Sans trop se méfier, l’habitant du 24 août a laissé le livreur le suivre dans la maison et a introduit sa carte bancaire dans la fente de l’appareil que lui tendait son interlocuteur avant de composer son code secret.

Le pseudo-livreur est alors ressorti en prétextant qu’il devait allait chercher le colis. On devine la suite ; la victime n’a jamais vu le livreur revenir chez elle.

Dès qu’elle s’est rendu compte de la supercherie, cette dernière a fait bloquer sa carte de banque mais des prélèvements avaient déjà été effectués…

Et pas dans le but de se faire livrer un colis, cette fois.