Tournai-Ath-Mouscron Baptisée 3S-Homecare, celle-ci est de nature à révolutionner l’aide à domicile des aînés.

Depuis sa création en 2006, la société tournaisienne Intersysto s’est forgé une solide réputation dans le domaine de l’e-santé. Ingénieur de formation, Dominique Duhayon dirige cette PME spécialisée dans le développement de logiciels conçus pour améliorer le management des maisons de repos mais aussi l’accompagnement à domicile des personnes du 3e âge.

Intersysto a récemment mis au point pour les seniors une application digitale qui lui a valu, en début d’année, d’obtenir un prix prestigieux à Las Vegas aux côtés de quatre autres start-up francophones. Cet Award lui a été décerné lors du CES, le plus grand salon high-tech au monde où son logiciel 3S-Homecare a véritablement fait sensation. Fonctionnant sur smartphone et tablette, cet outil interactif maintient une connexion permanente entre le domicile du patient et l’ensemble des prestataires qui l’encadrent (médecin, aide-soignante et familiale, femme de ménage, etc.) de manière à optimaliser sa prise en charge.

"Outre le fait que tout le monde n’a pas les moyens d’aller dans un home, les listes d’attente ne font que s’allonger et la personne doit parfois attendre des mois, voire des années, avant qu’une chambre ne se libère. Sans parler que dans les hôpitaux, là encore faute de lits, la durée du séjour est de plus en plus courte. À nos yeux, on n’est jamais mieux que chez soi pour vivre ses vieux jours ou entamer une revalidation, à condition bien sûr de bénéficier d’un suivi équivalent", confie Dominique Duhayon.

Avec son équipe , notre interlocuteur est parti du constat que les différents acteurs gravitant autour de la personne âgée ne communiquaient pas entre eux ou très peu après lui avoir rendu visite chez elle.

Il en résulte une déperdition d’informations précieuses et de paramètres pouvant s’avérer préjudiciable pour sa santé et son confort de vie.

Promis à un succès international

Le programme 3S Homecare a été mis au point à Tournai.

Le programme 3S Homecare mis au point dans la cité des Cinq Clochers offre de nombreux avantages aux personnes désireuses de retarder le plus longtemps possible une prise en charge en maison de repos.

Il permet notamment aux divers intervenants d’encoder toutes les données médicales et observations relatives à chaque patient bénéficiant de ces nouvelles technologies depuis leur domicile.

Celles-ci permettent au médecin d’avoir une vue globale de l’état de santé du patient comme s‘il était en milieu hospitalier ou en maison de retraite. Pour autant qu’il maîtrise Internet et dispose du matériel nécessaire pour interagir avec son généraliste et les autres personnes gravitant autour de lui, le bénéficiaire peut lui-même recourir à cette application - moyennant un abonnement de 20 euros par mois - qui lui rappellera notamment à quelle heure il doit prendre ses médicaments.

Rien qu’en Belgique, plusieurs milliers de personnes ont déjà adopté et apprivoisé ce logiciel bien pratique qui semble également promis à un très beau succès en dehors de nos frontières auprès des professionnels de l’e-santé. Preuve en est, outre sa mise à l’honneur aux États-Unis, Intersysto équipera prochainement 90 centres de coordination sur toute la France ainsi qu’un millier de patients à Casablanca.