Tournai-Ath-Mouscron

Les forces de l'ordre ont intercepté quatre individus après une course-poursuite.

Il y a eu de l'animation ce jeudi aux alentours de 15h au sein de la rue André Hennebicq à Tournai. En effet, les forces de l'ordre sont intervenues dans une habitation de la rue après avoir poursuivi des individus suspectés d'être impliqués dans un trafic de stupéfiants. Six personnes avaient ainsi été privées de liberté, quatre ont été placées sous mandat d'arrêt par la juge d'instruction Mme De Mol.

Les deux personnes qui se trouvaient dans le premier véhicule ont ainsi été inculpées du chef de trafic d'héroïne et de cocaïne en association. Un est né en 1992 à Tourcoing et l'autre en 1998 à Roubaix. La période infractionnelle retenue contre le premier débute le 9 septembre jusqu'au 14 octobre et à partir du 8 octobre pour le second.

Deux autres individus ont ensuite été interpellés : un né en 1992 à Roubaix, l'autre en 1994 à Halluin en 1994. Tout comme les deux autres personnes, ils ont été inculpés du chef de trafic d'héroïne et de cocaïne avec la circonstance aggravante d'association. La période infractionnelle retenue pour le Roubaisien est du 9 septembre au 14 octobre et débute le 1er août pour son complice. Ils étaient alors en possession de 13,30 grammes d'héroïne et de 12,30 grammes de cocaïne ainsi que de la somme de 405€.

L'intervention a été agitée puisque les forces de l'ordre présentes sur place, à savoir une équipe du Service Local de Recherche, une brigade canine et une équipe d'intervention, ont dû poursuivre deux des quatre individus placés sous mandat d'arrêt sur le toit de l'habitation. Ils ont finalement été stoppés dans le jardin d'une habitation de la rue.

Les deux autres personnes qui avaient été privées de liberté ce jeudi, un couple, ont été par contre libérées. Le couple avait mis leur habitation à disposition des quatre dealers moyennant quelques grammes de stupéfiants. Ils pourraient néanmoins être poursuivis pour avoir facilité le trafic comme l'expliquait ce vendredi Frédéric Bariseau, substitut du procureur du roi de la division Tournai de l'arrondissement judiciaire Mons-Tournai, lors du point presse du parquet.

Les quatre hommes comparaîtront ce mardi devant la chambre du conseil.