Tournai-Ath-Mouscron

Un projet veut ranimer des lieux délaissés, dont les places Verte et Janson à Tournai

TOURNAI Ce jeudi, l’Association du management de centre-ville (AMCV) a présenté, à Namur, son projet de reconquête d’espaces publics sous-utilisés dans cinq villes wallonnes. Cinq cités pilotes sont donc inscrites dans ce projet mis en œuvre grâce au projet européen Lively Cities , dont Tournai.

L’AMCV est chef de file de ce projet, aux côtés de deux partenaires wallons, la Ville de Tournai, assistée par la Gestion centre-ville de la cité des Cinq clochers et la Gestion centre-ville de La Louvière.

L’AMCV mène dès à présent neuf expériences pilotes d’ULP (Urban Lifestyle Point ) dans ces cinq villes wallonnes. Ces diverses expériences ont pour but de repenser des espaces publics délaissés par la population et d’en assurer la réappropriation par les habitants du quartier. Il s’agit de transformer les lieux désertés en oasis de convivialité.

Et des lieux délaissés, le centre-ville de Tournai en compte plusieurs. Ainsi, les deux premiers lieux choisis à Tournai : la place Verte (rive droite) et la place Paul-Émile Janson (rive gauche).

Pour parvenir à redynamiser ces espaces, l’AMCV et ses partenaires vont tout d’abord, et jusqu’en janvier 2012, observer ces lieux et questionner ses utilisateurs, mais aussi diverses communautés, sur leurs désirs et attentes concernant l’espace visé. “Ce projet partira vraiment des souhaits des uns et des autres, de ce qui existe et de ce qui pourrait se faire” , indique le secrétaire communal adjoint de la Ville de Tournai, Thierry Lesplingart.

“Mais attention”, enchaîne-t-il afin de couper court à toutes supputations, “il ne s’agit pas d’aménagements lourds, et le projet ne se charge pas non plus de régler le problème d’égout de monsieur. Mais bien de redonner une manière de vivre ensemble sur l’espace public, de rendre les villes plus agréables, et ce en commençant par les quartiers.”

Le projet se concrétisera bientôt via une batterie d’actions pour les lieux choisis. Elles seront dévoilées en juin. Si cette méthode importée des pays anglo-saxons fonctionne, elle sera adaptée dans d’autres quartiers de Tournai.



© La Dernière Heure 2011