Le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois (PS), a dernièrement interpellé le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry (Écolo), ainsi qu'Elio Di Rupo (PS), ministre-président de la Région wallonne, concernant la volonté du Préfet de la région des Hauts-de-France de lancer un projet expérimental visant à interdire le transit des poids lourds venant de Belgique, de l'axe Anvers-Paris, dans sa région.

"Ce projet consiste à faire contourner la Métropole européenne de Lille par le réseau belge essentiellement, Aalbeke<Froyennes< 4 Cantons, détaille le mayeur tournaisien. Cela n'est pas sans conséquence pour le territoire belge et particulièrement pour la ville de Tournai qui va ainsi voir le nombre de poids lourds circulant sur son territoire augmenter alors que ses infrastructures routières ne le permettent pas et que son réseau est déjà engorgé à l'heure actuelle." 

Paul-Olivier Delannois souligne aussi la problématique du stationnement de ces camions qui, lorsqu'ils sont obligés de s'arrêter, envahissent le centre-ville...  "Cette expérience ne me semble pas appropriée à l'heure actuelle. Les infrastructures routières belges ne sont pas adéquates pour supporter un tel flux supplémentaire."

Dès lors, le bourgmestre de la cité des Cinq Clochers demande à Philippe Henry ainsi qu'à Elio Di Rupo s'il pourra compter sur leur soutien afin d'empêcher que ce projet n'aboutisse, avec les conséquences qui impacteront la Wallonie picarde dans son ensemble.