Tournai-Ath-Mouscron Deux dossiers verts ont alimenté le débat au conseil communal de Pecq.

"Ceux qui pensent que c’est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essayent." Cette citation célèbre, d’un auteur incertain, a été reprise à son compte par le bourgmestre Aurélien Brabant (Community) à l’heure de mettre au vote deux dossiers touchant à l’écologie et au développement durable.

Le premier a trait à une convention de collaboration avec l’intercommunale Ideta, en vue de partager l’énergie produite par l’installation de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments communaux.

"Il s’agit du projet CoLéco qui vise à réduire la facture énergétique des habitants d’un quartier à partir de l’électricité produite par des sources renouvelables", explique, avec pédagogie, le mayeur.

Si tous autour de la table s’accordent pour encourager la démarche, des questions restent toutefois en suspens. "Combien de citoyens vont-ils adhérer à l’offre ? Et les 20 000 euros de cofinancement, réclamés par Ideta, sont-ils justifiés" , interroge Christelle Loiselet (GO).

"Ne serait-il pas opportun de postposer le vote ? Et de relancer, au préalable, une campagne d’informations auprès des riverains pour s’assurer de leur adhésion au projet", ajoute, de l’autre côté de la table, René Smette (Pecq Autrement).

Le bourgmestre doit l’admettre, pour l’heure, il y a peu d’engouement de la part des citoyens. "Nous allons par conséquent organiser une nouvelle réunion d’information, à l’adresse des riverains et des conseillers communaux, et surseoir le débat", accorde, magnanime, Aurélien Brabant.

Le second dossier est plus alimentaire. Il s’agit pour la commune et le CPAS d’adhérer au projet du" Green Deal", en vue de développer dans les cantines une alimentation plus saine. Mais à défaut de pouvoir établir les retombées financières d’un tel engagement, et même si, sur le fond, le débat fait consensus, le vote ne fera pas pour autant l’unanimité. Les conseillers du groupe Pecq Autrement s’abstenant pour l’heure de faire entendre leurs voix.