En juin 2019, Benjamin est paniqué en constatant que sa carte bancaire ne se trouve plus dans son portefeuille. Les responsables de ce vol sont un jeune couple où l'alcool coulait à flot au quotidien. Gwendoline, présente au sein de tribunal correctionnel de Tournai devait donc comparaître pour le vol d'une carte bancaire et l'utilisation frauduleuse de celle-ci. "Je ne connaissais pas la victime. Sous l'influence de l'alcool, mon ex-compagnon a dérobé la carte et le code. La même journée, j'ai retiré 650 euros sous l'effet de l'alcool", a indiqué la prévenue.

4 000 euros dérobés

A l'époque sans domicile fixe, la jeune femme avait besoin d'après ses dires, de cet argent pour s'en sortir...Toutefois, selon le représentant du ministère public, Gwendoline et son ex-compagnon ont dépensé cet argent à une vitesse folle pour leur plaisir personnel. Au total, 4 000 euros ont ainsi été retirés.

"Avec cette somme d'argent, nous avons acheté de l'alcool et des vêtements. Nous en avons également profité pour nous rendre à la mer". Avec des images de caméras de surveillance qui démontrent bien les faits, le procureur du roi a requis une peine d'un an d'emprisonnement pour chacun des prévenus.

"Ma cliente avait un contexte de vie assez particulier et son ex-compagnon n'était pas d'une bonne influence", a expliqué son avocate devant la barre. "Aujourd'hui, elle s'est reprise en main et compte d'ailleurs débuter une formation en février". La défense a ainsi sollicité une peine de travail ou un sursis le plus large possible. A la fin de l'audience, la prévenue a tenu à s'excuser et à rembourser la victime. Le jugement sera prononcé le 18 janvier prochain.