Absente à la barre du tribunal correctionnel de Tournai, ce mardi après-midi, Fanny est poursuivie pour fraude informatique. Femme de ménage, depuis de nombreuses années chez Yolande, une relation de confiance s’était véritablement installée entre les deux femmes. Âgée de 74 ans, la victime, pas douée avec les nouvelles technologies, a demandé à Fanny si elle avait l’amabilité de l’assister dans ses opérations bancaires. À la suite d’une réponse favorable, Yolande a confié à sa femme de ménage son code et sa carte. Malheureusement, peu de temps après, la dame d’un certain âge va être avertie grâce à sa banque, que son compte semble être complètement à découvert…

Rapidement, elle va soupçonner Fanny et ira de ce pas porter plainte à la police. Au total, la somme de 15  069 euros a été prélevée pour l’achat de jeux en ligne destinés aux enfants de Fanny, d’abonnements téléphoniques, huit coupes bordures ainsi que d’autres outils de jardinage. “Que ferait ma cliente non pas avec un mais huit coupes bordures”, s’est exclamé le conseil de Yolande. Lors de sa première audition, la prévenue a reconnu toutes les opérations bancaires avant de faire volte-face et en minimisant les montants retirés. Auprès des agents, Fanny s’est tout de même engagée à rembourser l’entièreté de la somme. “Cela fait des années que les faits se sont produits et ma cliente attend toujours son argent”, a indiqué l’avocat de la partie civile.

Pour le représentant du ministère public, les faits sont clairement établis. Une peine d’un an de prison a donc été sollicitée à l’encontre de la prévenue, pas connue de la justice. Le jugement sera prononcé le 21 juin prochain.