Ludovic semble connaître les tribunaux comme sa poche. Déjà condamné dans le passé, à 15 ans de prison par la cour d'assises, l'homme de 36 ans est aujourd'hui poursuivi par le tribunal correctionnel de Tournai pour avoir dérobé la carte bancaire de son ex-compagne, Sylvie.

En sa possession, il aurait retiré la somme de 920 euros. A la barre, Ludovic a fermement contesté le vol. "C'est Sylvie qui m'a donné sa carte de son plein gré. Au milieu d'une séparation, relativement difficile, il avait été convenu entre nous, que je retire la somme de 250 euros". Toutefois, comme le prévenu était contrarié des circonstances de cette séparation, il a décidé d'effectuer toutes les opérations dont il avait besoin. "Sur le coup, je n'ai pas réfléchi", a indiqué Ludovic.

Lors de sa première audition auprès des services de police, le prévenu a déclaré qu'il ne s'agissait pas de lui sur les caméras de surveillance. "Stressé, j'ai complètement perdu mes moyens", a poursuivi l'individu. "A la suite de ma condamnation, j'ai aujourd'hui peur de retourner en prison et de ne plus jamais revoir mes enfants". Actuellement en maison d'accueil pour hommes, Ludovic tente de reprendre sa vie en main et voit ses filles une semaine sur deux.

"L'honnêteté est quelque chose qui doit payer"

Après avoir attentivement écouté les déclarations de Ludovic, le représentant du ministère public a sollicité l'acquittement en ce qui concerne le vol. "L'honnêteté est quelque chose qui doit payer et j'ai l'impression que Monsieur assume ses actes devant nous". Une peine de travail a par ailleurs, été réclamée pour l'argent dérobé. Le conseil de la défense semble être du même avis, puisque la même peine a été demandée. Le jugement sera prononcé le 7 juin prochain.