Ce jeudi, une grosse opération a été menée dans le village de Froyennes. Cette dernière avait ainsi pour but le démantèlement de trois camps de transmigrants qui avaient été laissés à l'abandon.

Cette opération a nécessité l'intervention de la police de la route, des renforts du fédéral, de la police des chemins de fer à la gare de Froyennes ainsi que des équipes de la zone de police du Tournaisis en appui.

"Personne n'a été trouvé sur place lors de cette opération de police administrative", dévoile Frédéric Bariseau, premier substitut du procureur du roi de la division de Tournai de l'arrondissement judiciaire Mons-Tournai.