La lutte contre le commerce de stupéfiants constitue la priorité du Plan Zonal de Sécurité 2020-2025 de la zone de police du Tournaisis. Cette dernière le prouve régulièrement de par ses actions sur le terrain.

En moins d'un mois, trois interventions ont permis d'interpeller des personnes œuvrant dans ce milieu.

À commencer par le 18 janvier dernier où deux individus circulant en voiture aux abords du cimetière du Nord à Tournai ont été contrôlés par la brigade canine. "Ce contrôle a permis de saisis 255,41 grammes d'héroïne, 1070 € et deux téléphones portables ainsi que le véhicule, détaille-t-on du côté de la zone de police. En suite d'enquête par le SER (Service d'Enquêtes et de Recherches NdlR) , les deux personnes, âgées de 18 et 20 ans, ont été présentées devant la juge d'instruction qui a délivré deux mandats d'arrêt."

Quelques jours plus tard, le 22 janvier 2021, le service intervention de la zone de police est intervenu dans un établissement scolaire. 14,5 grammes de cannabis ont pu être saisis.

"Après analyse du téléphone portable par le SER, le vendeur a pu être identifié. Il s'agissait d'un mineur de 17 ans qui s'est vu privé de sa liberté. Il a été présenté devant le juge de la jeunesse. Ce dernier l'a libéré après audition."

Plus récemment enfin, le 9 février, différents services de la zone de police du Tournaisis ont, à la suite d'une enquête menée par le SER, de nouveau opéré pour enrayer un commerce de stupéfiants sur les territoires de Tournai, Leuze et Péruwelz.

"Trois personnes, âgées de 25, 27 et 62 ans, ont été interpellées et déférées devant la juge d'instruction qui a délivré deux mandats d'arrêt et une libération sous conditions pour le plus jeune individu."

De plus, 392 grammes d'héroïne, un peu plus de 4 000 €, dix téléphones portables, des feuilles de compte, des balances de précisions ainsi que des armes, à savoir des pistolets, un revolver à billes et une matraque, ont pu être saisis.

"Lors de ces perquisitions, de nombreux objets volés ont été découverts", dévoile la zone de police du Tournaisis. On parle ici d'une remorque, de vélos, de tablettes, d'ordinateurs, d'outils, de jouets, de consoles, etc. "Plusieurs vols ont ainsi pu être élucidés. Ces différents objets étaient échangés contre des produits stupéfiants."

Les enquêtes se poursuivent au sein du Service d'Enquêtes et de Recherches !