En 2019, la commune de Celles se lançait à son tour dans l'aventure du budget participatif. Une opération qui permet aux citoyens, réunis en groupements, de proposer des projets qu'ils mèneront tant que possible jusqu'à leur réalisation. Si aucun projet n'avait été déposé l'année du lancement, le budget participatif de 2020, pour lequel une somme de 5 000€ a été budgétisée, a quant à lui eu un peu plus de réussite. En effet, cinq projets ont été soumis à la commune.

"Sur ces cinq projets, trois ont été retenus, révèle Axelle Chantry, échevine en charge du Plan communal de développement rural. Les deux autres concernaient un aménagement de sécurité sur Velaines ainsi que l'installation de points d'apport volontaire sur Molenbaix. Comme nous avons d'autres crédits prévus à cet effet, nous allons les réaliser mais via un autre budget."

Les projets retenus ont ainsi été présentés depuis le puits communal de Popuelles dont la restauration en fait partie. "Beaucoup de gens passent à côté de ce puits en se demandant ce que c'est, signale Philippe De Keukeleire du groupe de citoyens qui a porté ce projet. Ce puits communal est en fait très ancien puisqu'on en retrouve les premières traces dans les archives de la commune en 1862, date d'acquisition du terrain pour y aménager le puits. Il est alimenté par une source qui est située juste derrière. L'idée émise est de le remettre en état. Les derniers travaux remontant à 1886-87, il mérite bien une petite remise à niveau, une vidange, un nettoyage, une remise du parapet... Nous allons également essayer de remettre la potence en ordre de fonctionnement."

Un panneau illustrera l'histoire du puits où l'on retrouvera également un banc pour les promeneurs qui passent régulièrement dans le coin. Un crédit de 2 000€ est alloué à ce projet.

Le deuxième projet sélectionné concerne l'aménagement d'un petit espace de convivialité sur Escanaffles au niveau du pourtour de l'église. "Cet été, on s'est rendu compte qu'il y avait énormément de promeneurs et de cyclistes, le Ravel passant très près de l'église où l'on retrouve un bel espace vert, explique Marie-Jeanne pour le collectif derrière ce projet. Les gens s'arrêtaient pour se rafraîchir à l'ombre et pour se restaurer. Nous nous sommes dit que des tables de pique-nique seraient les bienvenues. D'autant plus que le personnel de l'entreprise Galactic, au plus chaud de l'été, vient également se rafraîchir sous les arbres plantés le long de l'église." Ici, un crédit de 1 500€ a été alloué.

Enfin, le dernier projet a pour objectif l'installation d'un panneau sur Molenbaix afin de rappeler son histoire. Il a été imaginé par un collectif de citoyens, de gens proches de la paroisse et du comité de kermesse. "Dans les petits villages de la France profonde, on peut découvrir des tables d'orientation. Nous avons pensé à quelque chose qui s'en rapprocherait, dévoile Jean-Paul du collectif. Nous avons ici imaginé cela sous forme de panneau dans le centre du village. On y retrouverait en fond une carte paysagère qui montre le village avec une superposition de photos. Le but est de permettre aux gens de situer et de découvrir notre village et l'entité." Là encore, un crédit de 1 500€ a été alloué.
Le bourgmestre Michaël Busine se dit ainsi satisfait de la diversité des projets soumis. "On a autant du patrimonial que de l'environnemental avec un esprit de clocher qui est défendu", analyse-t-il. Michaël Busine a enchaîné en rappelant qu'un budget participatif est encore prévu en 2021. "On espère que ces trois beaux projets vont pouvoir donner des idées aux citoyens également dans les autres villages de l'entité."