Si le début d'une nouvelle année est synonyme de bonnes résolutions, elle est également l'occasion de tirer un bilan de l'année écoulée. Écolo Tournai s'est ainsi livré à cet exercice.

"2020, une année charnière, sans doute. Une année de chamboulements et de remise en question profonde, certainement. Une année où la solidarité a fait son retour, enfin ! Une année avec aussi de grands moments de désespoir. Pensons aux personnes sans abri ou mal-logées pour qui le confinement a été encore plus difficile, aux commerçants et aux artistes privés de travail, aux enfants et aux jeunes privés d’école, d’activités, d’échanges avec leurs amis, aux personnes âgées plus vulnérables et plus seules.

Chez nous, certains plus que d’autres ont souffert de l’angoisse, du repli, de la solitude. Et dans le monde, beaucoup souffrent d’un système de santé fragile, ou du manque d’implication de leurs responsables politiques. Plus que jamais, ces personnes ont besoin de nous, de notre force et de notre volonté de changement profond pour un monde plus humain.

Cette année, nous avons admiré l’immense solidarité de tous les soignants que nous avons salués chaque soir. Ces professions du soin à la personne ont trouvé une nouvelle dignité aux yeux de tous, quel changement ! Au quotidien, chacun a pu donner des petits ou grands coups de main entre générations, entre amis, entre voisins, ou cousu des masques.

Politiquement, cette année 2020 a été celle de la santé. Et, avec cette préoccupation, c’est l’ensemble de notre rapport aux autres où qu’ils vivent qui est en question. Cette année a marqué un coup d’arrêt, et nous a permis d’observer et de nous interroger. Puissions-nous, collectivement, nous poser les bonnes questions : les questions de justice, les questions de santé, les questions de la vie que nous voulons sur notre planète.

Malgré la situation sanitaire, le lien entre nous est resté fort, entre les membres, et avec les élus. Le travail d’équipe de nos échevins, de leurs collaborateurs et de nos conseillers s’est poursuivi, et porte ses fruits. Coralie Ladavid a été très présente pour trouver des solutions pour les mal-logés, Caroline Mitri a été en dialogue constant avec les commerçants et les ambulants, Jean-François Letulle a accompagné les écoles dans cette situation inédite. Plutôt que de se résigner devant la difficulté, des alternatives ont été trouvées,  l'élargissement des heures d’ouverture des bains/douches, l’extension des terrasses pour permettre à l’horeca de maintenir leur capacité d’accueil des clients, l’école à la maison et bien d’autres initiatives, de crise ou de fond. Ajoutons tout le travail du Relais Social Urbain et de Quentin Ervyn pour soutenir les plus vulnérables, comme la mise en place d’un abri supplétif de jour, nuit et confinement pour les personnes qui vivent en rue.

Souhaitons-nous de poursuivre avec ce dynamisme en 2021 !"


Et les bonnes résolutions ?

Les membres Écolo du Collège se sont ainsi prêtés au jeu de bonnes résolutions et des projets pour 2021. À commencer par la Première Échevine, Coralie Ladavid.

Au niveau de ses bonnes résolutions, elle tentera l'équilibre entre l'engagement politique et familial, de prendre soin des autres mais également d'elle-même tout en pratiquant une activité physique et intellectuelle. Concernant les projets, elle pointe la mise en place d'un projet Community Land Trust, un projet communautaire et d'accès à la propriété pour les revenus modestes ainsi que l'aménagement de la place de Lamain à partir du comité de village.

Pour l'échevine Caroline Mitri, les projets pour 2021 concernent l'élaboration du Plan Communal de Développement Rural ainsi que l'adaptation de la charte urbanistique pour favoriser l'attractivité et mieux soutenir les commerces. Sa bonne résolution ? Rester positive !

Enfin, l'échevin Jean-François Letulle cite comme projets en 2021 le début du chantier du premier bâtiment scolaire en bois-terre-paille, soit la section maternelle des Apicoliers 1, ainsi que la connexion du Pré-RAVeL à la gare, l'éclairage, l'aménagement des quais, soit Tournai mobilité active 2.0. "Être plus à jour dans la gestion de mes mails, et peut-être aussi dans mes classements, rangements", explique-t-il comme bonne résolution pour cette nouvelle année !