Une quarantaine de personnes ont été délogées. Les dossiers seront à présent examinés par l'Office des étrangers. Une dizaine de jeunes ont été interpellés.

Il était impossible jeudi matin de descendre de l'autoroute E42 Tournai-Lille à hauteur de la bretelle de Froyennes (Tournai), une opération policière étant en cours. Les forces de l'ordre ont démantelé un camp de réfugiés situé entre l'autoroute et l'institut Saint-Luc de Ramegnies-Chin. Une opération similaire avait déjà été menée au même endroit en janvier dernier.

Une quarantaine de migrants (d'Érythrée et d'Éthiopie) ont été délogés, ce matin, de leur camp de fortune établi le long de l'autoroute. La majorité du groupe était constitué de jeunes filles. Une dizaine de jeunes ont été interpellés par les policiers. Alors que la Ville de Tournai avait assuré le transport des migrants vers des centres de contrôle en janvier dernier, les autorités communales n'ont pas été informées de cette opération.