Tournai-Ath-Mouscron L’intercommunale Ideta vient d’inaugurer techniCITÉ, sa microzone d’activités économiques.

L’îlot Madame, situé au cœur du quartier Saint-Piat à Tournai, a bien changé !

Regroupant à la base l’ancienne Technique électrique industrielle, abandonnée depuis 1992, et l’ancienne piscine Madame, aménagée en skate-park et démolie fin 2016, l’endroit est désormais devenu un véritable lieu convivial où l’on retrouve du logement, en cours de construction, des espaces verts, un point d’ancrage pour l’associatif local et, enfin, une microzone d’activités économiques urbaine.

C’est ainsi Ideta qui a répondu à l’appel à projets lancé par la Wallonie pour cette microzone qui vise à réinsérer de l’activité économique en centre-ville. Après plusieurs années de réflexion, de procédures administratives et de travaux, techniCITÉ est ainsi né.

"Lieu d’accueil, de travail et de partage, techniCITÉ a pour objectif de développer la créativité, l’innovation et le design au service d’une économie collaborative et solidaire en Wallonie picarde", détaille-t-on du côté de l’intercommunale Ideta. "Par la création de cette microzone d’activités, nous voulons favoriser l’émergence de projets et d’idées créatives en privilégiant l’intelligence collective et la mutualisation de l’expertise des acteurs hébergés dans les lieux."

TechniCITÉ est ainsi ouvert à tout créatif ou porteur de projet qui souhaite profiter du confort de la convivialité du coworking, tester son idée ou son projet avec l’équipe du hub créatif et concevoir son prototype grâce aux équipements numériques du FabLab. L’accompagnement économique est ainsi assuré par l’équipe d’Entreprendre.Wapi et les facilités d’hébergement offertes permettent aux utilisateurs de créer leur entreprise, de développer leur activité et, à terme, de créer de l’emploi en Wallonie picarde.

Le montant de l’investissement se chiffre à un peu plus de 11 millions d’euros, dont 9,64 millions ont été subsidiés par les fonds Feder et par la Wallonie et son plan Marshall.

Les bâtiments de techniCITÉ tendent vers le passif avec des technologies qui visent à innover et à réduire l’impact environnemental. Les toitures accueillent d’ailleurs des jardins urbains constitués de bacs plantés et des ruches pourraient prochainement s’y installer.

M. Del.