Le prochain objectif de l'équipe homeless tournaisienne est d'organiser un tournoi national.

Les équipes homeless du Standard de Liège, du RAEC Mons, du Royal Mouscron-Péruwelz, du SK Renaix et du KV Ostende étaient conviées ce mardi au premier tournoi amical du RFC Tournai. Ainsi, de 10h à 16h, les six équipes ont pu participer à toute une belle série de matches de football en salle au sein de la toute nouvelle salle de sport du centre régional de soins psychiatrique des Marroniers, inaugurée le 12 mai dernier.

L'actuel joueur-entraîneur de l'OC Warcoing et éducateur de rue au SAIS, Fabien Delbeeke, supervisait la journée. “En tant qu'éducateur de rue, j'ai tout de suite adhéré à ce projet”, explique Fabien qui encadre également l'équipe homeless du RFC Tournai. “D'ailleurs, au plus on avance au sein de la Belgian Homeless Cup, au plus je suis impressionné par ce que je vois”.

Fabien Delbeeke salue la mentalité qui règne dans les différents matches. “J'espère que Tournai pourra accueillir un tournoi national et, si c'est le cas, j'invite sincèrement les gens à venir voir le fair-play qui règne en match. Les joueurs connaissent très souvent un parcours difficile et jouent pourtant toujours avec un bon esprit. Il y a bien des fautes qui se perdent, mais c'est plus souvent de la maladresse qu'autre chose. D'ailleurs, les joueurs se serrent toujours la main après un petit accrochage et c'est beau à voir”.

Grâce à l'implication dans une équipe homeless, une personne en état de sans abri ou de sans chez-soi s'habitue à un mode de vie et à une hygiène de vie beaucoup plus sains. “À Tournai, nous organisons un entraînement chaque lundi et nous n'avons aucun problème, les joueurs sont toujours là bien à l'heure. Voilà les vraies valeurs du football et du sport en général !”.