Un habitant de Pecq, près de Tournai, a été placé sous mandat d'arrêt pour le viol d'une mineure d'âge, a confirmé le parquet de Tournai, sur une information du journal Nord Eclair parue samedi.

Cette arrestation est intervenue à la fin du mois de mars dernier au centre de Pecq mais le parquet de Tournai n'a jamais communiqué à ce sujet.

Le suspect, un commerçant en informatique âgé de 54 ans, a été appréhendé à son domicile par la police, puis entendu et placé sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction. L'inculpation porte sur le viol d'une mineure dont l'âge se situe entre 10 et 14 ans, ainsi que sur un attentat à la pudeur, avec violence, sur une mineure de moins de 16 ans.

"Ces faits sont passibles aux assises de 15 à 20 ans de réclusion, une peine réduite d'un à 15 ans si les faits sont correctionnalisés", a précisé le premier substitut du procureur du Roi de Tournai, Frédéric Bariseau.

L'enquête a été ouverte après une plainte déposée par la mère d'une des victimes.

Le mandat d'arrêt a été confirmé pour un mois par la chambre du conseil.