Habituellement repris dans les encombrants non-incinérables, les blocs de béton cellulaire Ytong, un matériau de construction blanc, léger et alvéolé, à ne pas confondre avec le béton classique ou encore avec le plâtre et les autres déchets de construction, vont être au centre d'une collecte sélective pour une période d'essai d'un an.

Cette collecte sélective sera à retrouver dans six recyparcs, soit ceux d'Antoing/Brunehaut, de Comines, d'Ellezelles/Flobecq, de Frasnes, de Leuze et de Tournai 3, situé à la chaussée de Renaix. La collecte spécifique du béton cellulaire participe à l'économie circulaire puisque permettant le recyclage d'un nouveau flux de déchet.

"La pérennisation et l'étendue de cette expérience à l'ensemble des recyparcs Ipalle dépendront des quantités collectées lors de cette expérience pilote, mais aussi de la qualité du matériau déposé par les usagers", souligne-t-on du côté de l'intercommunale.