Lors du dernier conseil communal brunehautois, un point supplémentaire avait été ajouté à l'ordre du jour et concernait une motion relative à la vaccination prioritaire du personnel enseignant.

"Le Codeco a pointé de façon très claire la présence d'un important cluster dans les écoles, rappelle le bourgmestre Pierre Wacquier (USB - PS). Sciensano analyse systématiquement la chose en démontrant que la transmission est très importante dans les écoles fondamentales. Il y a plein de mesures qui sont imposées, je peux dire que nous sommes en train de nous gratter la tête pour l'organisation de notre enseignement fondamental. Si on veut maîtriser la pandémie, avoir un retour à une vie pseudo-normale, la vaccination joue un rôle essentiel et incontournable."

La commune de Brunehaut est en pénurie d'instituteurs et est confrontée à un absentéisme assez important en cette période difficile. "Je pense que la sérénité doit absolument être offerte à ce secteur, au personnel enseignant, pour qu'il puisse assurer pour nos enfants au mieux sa mission."

C'est en ce sens que la motion était proposée. "C'est peut-être inutile mais je pense qu'il faut lancer les choses, mettre une forme de pression, pour qu'on puisse trouver des solutions quant à cette vaccination. Aussi, nous conseil communal en tant que pouvoir organisateur de l'enseignement communal brunehautois, je propose de faire trois demandes."

Il est ainsi d'abord demandé que l'ensemble des membres de l'équipe pédagogique soit prioritairement et urgemment vacciné "depuis les institutrices en passant par les accueillants jusqu'à les techniciennes de surface". Ensuite, il est aussi demandé que l'organisation de cette campagne soit décentralisée et confiée à la commune elle-même pour optimaliser sa réalisation. Enfin, via cette motion, il est encore demandé que l'ensemble du personnel communal, de façon large, qui est en contact de par son boulot avec la population, soit également versé dans une catégorie prioritaire de campagne de vaccination.

"Nous sommes responsable de près de 750 enfants, nous pesons tout de même lourd à ce niveau dans notre petite commune."

Cheffe de groupe IC, Muriel Delcroix proposait d'aller encore plus loin dans cette motion. "Il y a du personnel type logopède, PMS qui va venir régulièrement d'ici la fin d'année dans nos écoles. J'aimerais qu'on les associe également s'ils le souhaitent."

De son côté, le conseiller François Schietse (USB - DéFi) expliquait également approuver cette motion mais qu'il fallait la nuancer. "Il y a un centre de vaccination qui existe à Tournai et qui fonctionne, je ne crois pas qu'il soit utile de demander la décentralisation de la vaccination." 

Cette motion a été adoptée à l'unanimité. Elle sera diffusée le plus largement possible auprès des personnes responsables et compétentes. "Seule la vaccination permettra de sortir de cette crise", conclut Pierre Wacquier.