En gestation depuis deux ans, ce projet… phare vient d’accoucher d’un protocole d’accord entre le groupe Epicura (Ath), le Chwapi (Tournai) et le CHR Haute Senne (Soignies)

Phare, c’est le nom du tout premier réseau hospitalier hennuyer qui regroupe Epicura (Ath), le CHR Haute Senne (Soignies) et le centre hospitalier de Wallonie Picarde situé à Tournai (Chwapi). Les responsables de ces trois institutions l’ont officialisé ce jeudi, à Lessines, en signant un protocole d’accord au travers duquel les hôpitaux engagés dans ce partenariat s’engagent à unir leurs moyens et leurs compétences au profit de leurs nombreux patients en renforçant l’offre et la qualité des soins.

La naissance de ce réseau s’inscrit dans le cadre de la réforme du paysage hospitalier amorcée en 2014 par la ministre fédérale de la Santé publique. Celle-ci a débouché sur une nouvelle loi qui, depuis mars dernier, impose à chaque hôpital de se mettre en réseau au plus tard pour 2020 avec d’autres centres hospitaliers.

Cette réforme voulue par Maggie De Block poursuit plusieurs objectifs. Elle vise à la fois à répondre aux besoins des patients et à l’évolution des technologies médicales ainsi que des traitements mais également, en toile de fond, à maîtriser et à rationnaliser les budgets des soins de santé.

B.D