Tournai-Ath-Mouscron

L’Écomusée du Pays des Collines a fait l’acquisition, en tant qu’asbl, des bâtiments de l’école rurale de La Hamaide. Cet investissement touche le cœur même de l’Écomusée et une de ses raisons d’être.

En juin 2017, l’école maternelle de La Hamaide fermait malheureusement ses portes. Dès lors, l’asbl de l’Écomusée a souhaité acquérir le bâtiment afin de répondre à ses besoins, mais aussi et surtout de sauver ce fragment de l’histoire et de la mémoire du village. Dès son origine, et même avant, via ses fondateurs, l’Écomusée, alors “Musée vivant”, s’est positionné en vue du maintien d’une école au village afin de susciter un pôle d’attraction et ainsi tenter d’éviter l’effet “village dortoir”, dont nos campagnes sont souvent victimes”, explique son président Jean-Denis Vantrimpont.

C’est dans cette optique que l’Écomusée partageait depuis plusieurs années les bénéfices de la Ducasse avec l’école maternelle.

Si malheureusement l’école n’a pu être conservée, l’Écomusée avait à cœur de préserver le bâtiment comme un témoin de cette lutte pour la survie des villages et de lui conserver un rôle dans celle-ci, à travers sa vocation sociétale et engagée au cœur du tissu rural.

Le bâtiment de l’ancienne école de La Hamaide permettra à l’Écomusée de développer ses activités culturelles et touristiques, ainsi que de poursuivre ses missions de préservation des anciens savoirs et savoir-faire et d’éducation permanente.

Un succès fou

Depuis 10 ans, l’Écomusée du Pays des Collines connaît une augmentation constante de son nombre de visiteurs. “2018 a été une fois de plus une année record avec plus de 13.000 visiteurs. Grâce aux aménagements du bâtiment de la cure prévus en 2019 dans le cadre du Programme Communal de Développement Rural de la Fondation Rurale de la Wallonie”.

L’Écomusée travaille activement à la valorisation de ce bâtiment acquis. “Travaux, aménagements, visites originales, ateliers participatifs, les idées fourmillent ! Ce qui est sûr, c’est que nous souhaitons l’implication de la population, en général, et des anciens élèves de l’école, en particulier. Si vous souhaitez être informé de nos projets, n’hésitez pas à vous manifester auprès de l’Ecomusée ou à aimer notre page Facebook…”

Lors du week-end des 18 et 19 mai ce sera l’occasion d’ouvrir les portes de l’école, une sorte d’avant-première. “Nous avons voulu, avant de commencer à installer les collections de l’Écomusée, proposer au public de punaiser leurs souvenirs d’école via des anecdotes, des photos ou tout autre support, sur les murs du bâtiment (les vrais, pas un virtuel…). Les visiteurs auront la parole et pourront se réapproprier leurs années scolaires, ici ou ailleurs, il y a quelques années ou un peu plus… C’est important, pour l’Écomusée, de nourrir le lieu et d’y impliquer la population locale afin de le réhabiliter Des artistes locaux s’y installeront également”, avance Emilie Botteldoorn, animatrice coordinatrice.

Plus d’informations auprès de l’Écomusée du Pays des Collines via leur mail info@ecomusee.eu ou via leur page www.facebook.com/ecomusee.paysdescollines