Il y a eu de l'agitation de vendredi midi du côté de la résidence Marcel Carbonnelle. En effet, suite à un feu de détritus survenus dans les caves du bâtiment n°114, des fumées se sont propagées dans la cage d'escalier de l'immeuble. Ce dernier a dû être évacué.

"Nous avons sorti environ une vingtaine de personnes qui ont été intoxiquées par ces fumées, signale le capitaine Jimmy Lahousse qui a dirigé la conséquente intervention. Il n'y a pas de victime mais les différentes personnes intoxiquées ont été emmenées vers les hôpitaux de la région afin d'y subir divers examens, notamment au niveau des poumons."

Les moyens déployés sur place étaient importants. On dénombrait effectivement deux SMUR ainsi que cinq ambulances des postes de secours de Tournai et d'Antoing, une venant du poste d'Avelgem. "Au niveau des équipes pompiers, nous avons fait appel à deux autopompes et deux camions échelle. Un camion de ventilation est également arrivé sur place afin de pousser les fumées vers l'extérieur. Les appartements eux-mêmes n'ont pas véritablement été touchés."

Fort heureusement, l'incendie a été très vite maîtrisé. Il a fallu cependant un peu plus de temps afin de procéder à la ventilation pour évacuer toutes les fumées. "Nous devons encore faire le tour de chaque appartement pour être sûr que personne n'a laissé quelque chose sur le feu, comme cela s'est produit sur le temps de midi. Une fois que le contrôle sera fait, une mesure CO sera effectuée au sein de chaque appartement. Si tout est dans les normes, alors les résidents pourront regagner leur domicile", expliquait encore le capitaine Lahousse sur le coup de 13h.

Dès qu'il a été averti du problème, le directeur-gérant du Logis Tournaisien, Devrim Gumus, s'est immédiatement rendu sur place.

"Nous avons été avertis aux alentours de midi qu'un dégagement de fumées important se produisait au niveau des caves de la résidence grâce à un système de détection des fumées automatisé qui nous prévient au travers des centrales, explique-t-il. Les pompiers sont intervenus assez rapidement, nous les avons aidés à faire une liste exhaustive de toutes les personnes qui auraient pu être présentes dans le bâtiment."

L'intervention des pompiers a été suivie par de nombreuses personnes. Il faut dire que ce lieu de vie est fortement peuplé. "Le bâtiment concerné contient trente-deux logements dont vingt-six sont occupés, certains appartements étant en travaux. Nous comptons, au sein de la résidence Carbonnelle, six immeubles de ce type auquel il faut ajouter une cinquantaine de maisons. On y dénombre dès lors 230 ménages."