En 2019, le ministre Bellot (MR) indiquait s’attaquer au rehaussement des quais dans toutes nos gares. La députée Ludivine Dedonder avait interpellé le ministre il y a quelques mois pour connaître ses intentions quant aux gares de petite et moyenne taille de Wallonie picarde. Les quais des gares et des points d’arrêt ont en effet trois hauteurs différentes : 28 cm, 55 cm et 76 cm. Cette dernière étant la hauteur standard.

Il n'est pas évident pour une personne âgée d’accéder aux marches du train lorsque le quai est dans sa version la plus basse. "C’est la hantise de certains navetteurs : se hisser à bord du train, ou descendre les hautes marches sans se casser la figure", avance Ludivine Dedonder

Le ministre Bellot est ainsi revenu cette semaine vers la députée pour lui annoncer un calendrier des travaux tout en précisant que " Dans le cadre de l’élaboration de son nouveau plan pluriannuel d’investissement (PPI), la SNCB a demandé à Infrabel de faire une priorité des investissements en rehaussement des quais et de revoir leur planification étant donné que ces rehaussements constituent un élément indispensable à la rénovation complète des espaces d’accueil de la SNCB. "

Des aménagements seront donc consentis dans cinq gares de Wapi dans les deux ans à venir : Cambron-Casteau : rehaussement et revêtement du quai en voie A : décembre 2020 ; rehaussement et revêtement du quai en voie B : 2022 ; Froyennes : rehaussement et revêtement des quais : novembre 2021 ; Herseaux : rehaussement et revêtement des quais : septembre 2021 ; Maffle : rehaussement et revêtement du quai en voie A : décembre 2020 ; rehaussement et revêtement du quai en voie B : 2022 ; et Mévergnies-Attre : rehaussement et revêtement du quai en voie A : décembre 2020 ; rehaussement et revêtement du quai en voie B : 2022

" Voilà donc une très bonne nouvelle, en particulier pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées, les mamans avec des poussettes, les voyageurs avec de grosses valises. Rehausser les quais signifie aussi améliorer le confort et la sécurité des navetteurs et voyager plus vite. L'expression "monter dans le train" pourrait donc progressivement disparaître en WAPI ! Je n’ai toutefois pas encore obtenu de calendrier concernant cinq autres gares qui doivent elles aussi être aménagées (Acren, Antoing, Blaton, Brugelette et Lens) mais je peux vous assurer que je tiens ce dossier à l'œil et je ferai tout pour que ma région ne soit pas oubliée " conclut Ludivine Dedonder.