Tournai-Ath-Mouscron

Les périodes de fortes chaleurs sont critiques pour les oiseaux, en particulier pour les jeunes qui commencent à voler de leurs propres ailes : les eaux de surface indispensables pour qu’ils s’abreuvent et entretiennent leur plumage ne sont plus disponibles. Pour leur venir en aide, des solutions existent. De fortes chaleurs sont annoncées… Et dans ces cas-là, le soleil brille et les nuages sont peu présents ! Il fait chaud. Nous avons soif, les oiseaux aussi. Mais ceux-ci ne trouvent pas toujours d’or bleu… En Belgique, comme partout en Europe, les mares disparaissent de manière alarmante. Elles sont pourtant précieuses pour la plupart de la faune sauvage lorsque la météo est au beau fixe. En effet, après un moment à la campagne, les flaques disparaissent et en ville, les gouttières bouchées s’assèchent, etc. Afin de leur venir en aide, la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRBPO) invite les citoyens à placer de l’eau à disposition de cette faune assoiffée.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser une soucoupe de 3-4 centimètres de profondeur remplie d’eau sans additif. Vous pouvez en choisir une assez grande, les oiseaux aiment aussi prendre un bain. Quelques pierres ou branches peuvent y être disposées afin que les espèces de petite taille puissent également y avoir accès sans nécessairement se mouiller. Le récipient peut être placé au sol si les chats sont absents ou dans un endroit ouvert et en hauteur (plus d’un mètre) si le félin rôde souvent dans votre jardin. Il est idéal de changer l’eau tous les jours et de laisser le récipient jour et nuit.

Par ce petit geste, vous aiderez d’une manière aussi la nature.