Créatrice il y a deux mois du blog Faut pas pousser MamY, Coralie Ingelbert, éducatrice aujourd’hui installée à Munich mais qui possède des attaches à Kain et à Bernissart, a développé un autre projet avec sa sœur Sandy en s’associant également avec l’artiste Hélène Veaudelet.

Ce projet a pris la forme d’un calendrier de l'Avent…réconfortant. Gratuit, personnalisable et téléchargeable, il s'adresse aux seniors isolés et l’objectif, à travers ce calendrier, est clairement de lutter contre la solitude des personnes âgées confinées.

Les mesures de lutte contre la pandémie ayant été reconduites, elles ont pour effet d’isoler les personnes âgées qui vivent soit en maison de repos, soit à leur à domicile. Contacts limités, visites et sorties interdites ou suspendues : il n’en faut pas plus pour mettre à mal le moral de ces personnes.

Les deux sœurettes se sentent très concernées puisque leur grand-mère, Mamy Juju pour les intimes, vit en institution.

"Notre mamy, 95 ans, est entrée en maison de retraite une dizaine de jours avant le début de la pandémie. Lors de la première vague, elle a été testée positive. Elle a donc connu un isolement individuel très long. Malgré l’accompagnement exemplaire des professionnels, ce confinement a laissé de nombreuses séquelles physiques et psychologiques, assure Coralie. Lors de cette deuxième vague, notre grand-mère a de nouveau été testée positive. L’isolement en chambre a cette fois été plus court. Cependant, notre grand-mère a de nouveau été touchée par l’interdiction et la limitation des visites et des sorties, tout comme de nombreuses autres personnes en institution."

La durée de ces mesures reste floue. Face à cette incertitude, le duo a décidé de se mettre en action, faisant le choix d’investir de l’énergie dans un projet positif.

"Malgré les appels téléphoniques, les visio-discussions, les petits signes à la fenêtre et toute l’implication des soignants, quand notre grand-mère rentre en chambre, elle se retrouve face à cette solitude."

Coralie, éducatrice de formation, cherchait une idée pour traduire le réconfort familial, quelque chose ancré dans le temps, visible dans la chambre. "Notre objectif était de lui montrer que ce n’est pas parce que le Covid met de la distance entre nous, qu’il nous éloigne en pensées."

Actuellement à Munich pour des raisons professionnelles, Coralie y a vu fleurir les calendriers de l’Avent dans les vitrines. Cette tradition, très présente en Bavière, l’a inspirée. "J’ai envoyé un message à ma sœur. J’ai trouvé l’idée, on va lui réaliser un calendrier de l’Avent…réconfortant."

Elles se sont appliquées à la réalisation en recherchant du contenu, des contenants aussi. “La base du travail était réalisée pour notre grand-mère. Mais pourquoi ne pas mettre cette idée à disposition de tous ? D’autres personnes âgées pourraient comme cela aussi en bénéficier, poursuit Coralie. Mais il fallait quelque chose d’un peu plus achevé pour que les familles, voisins, amis, mouvement de jeunesse, classes d’écoles puissent aussi réaliser des calendriers. Nous avons pris contact avec Hélène Veaudelet, artiste et amie belge. Nous savions qu’elle serait sensible au projet car elle a aussi été touchée au niveau familial par cette pandémie. Hélène a directement pris ses crayons pour illustrer.”

De cette association est né le kit calendrier de l’Avent Réconfortant. Il comprend une carte explicative de la démarche à l’attention de la personne âgée, les 24 numéros relatifs aux dates du calendrier à accrocher sur le support de votre choix (petits sacs en tissu, petites boîtes de carton, sachets de kraft…), des cartes "Citations", des cartes "Amusement" (devinette, blague…), des cartes "Souvenirs" (mon plus beau souvenir, un petit mot d’un ami, d’un voisin…), des cartes "Energie positive" (imaginer la danse de Noël…), une carte de voeux pour la case du 24 décembre et enfin un document à l’attention du personnel qui explique la démarche et le contenu (pour les éventuels régimes, allergies...).

Le contenu du calendrier est téléchargeable gratuitement sur le blog https://fautpaspoussermamy.com

Chaque personne ou groupe qui le fabriquera sera libre d’aménager ou compléter ce kit selon ses idées et envies. Les associées proposent une base personnalisable.

"Nous allons par exemple y mettre un mélange de graines pour la jardinière suspendue à sa fenêtre, des dessins et photos de ses arrière-petites-filles, les paroles d’une de ses chansons préférées et des bonbons acides, les préférés de MamY! Nous avons déjà eu des contacts avec des individuels et des écoles. Nous espérons être inspirantes pour de nombreuses autres personnes, que l’idée soit décuplée et déposée dans différentes maisons de retraite belges et étrangères ou encore à la porte de seniors seuls à domicile. Le calendrier peut être réalisé pour des membres de la famille, mais aussi pour des personnes inconnues qui sont particulièrement seules en cette période", ajoute Coralie Ingelbert.

Trucs et astuces pour maintenir les liens intergénérationnels

Ce calendrier est une des idées reprises sur le site Faut pas pousser MamY créé par Coralie le 24 septembre. Ce blog a pour objectif d’informer, d’innover et d’offrir des témoignages positifs qui regroupent les générations.

"Je suis dans le social depuis longtemps, fait remarquer Coralie. L’objectif, en créant ce blog, était de proposer des trucs et astuces permettant de tisser des liens intergénérationnels, de mettre en lumière des initiatives organisées dans des maisons de repos aussi, comme du surf. Le blog existe depuis deux mois et a déjà enregistré 5 000 visites. Il commence vraiment à se faire un nom. Pendant un an, je vais relever un défi, à savoir chaque semaine réaliser le portrait de grands-parents, avec notamment des portraits de gens de la région de Tournai et des environs."

Rendez-vous sur https://fautpaspoussermamy.com

© DR