Le salon de l’auto n’aura pas lieu cette année au grand dam des fans de belles cylindrées. Malgré l’annulation pour cause de crise sanitaire, les concessionnaires de Wallonie picarde ont décidé d’appliquer leurs conditions salon comme ils avaient l’habitude de faire. La pénurie de pièces détachées pourrait néanmoins avoir raison de leur chiffre de ventes de cette année.

Les conducteurs à la recherche d’un nouveau véhicule auront le choix entre de nombreuses offres "salon" tout au long du mois de janvier. Chez Ford Rousseau à Tournai et Mouscron, des remises de plusieurs milliers d’euros sont mises en place sur de nombreux véhicules. Des demandes de financement particulières peuvent également être octroyées à l’occasion de cette période de salon de l’auto.

Chez Delbar à Tournai, une remise spéciale "salon" est octroyée aux nouveaux acheteurs. C’est le cas pour les marques Volkswagen, Skoda, SEAT ou encore Audi présentes chez le concessionnaire. Les offres de remise varieront de 500 à 1000 euros environ. Chez Tornacum Motors (Citroën) ces remises peuvent atteindre les 9 500 euros à utiliser aussi bien sur les options que sur le prix d’achat. Du côté de Mercedes Piret à Tournai, des remises allant jusqu’à 5 000 euros ainsi que cinq ans d’entretien et quatre années de garantie sont offertes pour l’occasion.

De nombreuses autres offres pourront être demandées durant ce mois de janvier spécial "salon de l’auto", malgré l’annulation de ce dernier. Un petit coac pourrait tout de même plomber les ventes cette année. Depuis de nombreux mois maintenant, une importante pénurie de pièces détachées provoque un prolongement des délais de livraison. Alors que quelques mois de retard étaient dans un premier temps prévus, l’attente peut désormais durer jusqu’à un an.

Une situation pas idéale pour les concessionnaires tout comme pour les acheteurs. "Cette pénurie ralentit notre rythme de vente", annonce Mercedes Piret Tournai. D’autres attendront la fin des conditions salons pour dresser le bilan de cette année. Il ne reste donc plus qu’à attendre quelques semaines afin de voir si la pénurie a eu un impact colossal sur les ventes ou pas.