Champions League: Le Spirou a joué avec le feu au Danemark mais ne s'est pas brûlé (69-74)

Les Carolos ont compté jusqu'à vingt points d'avance en première mi-temps et ont bien failli être surpris. Direction Murcie à présent pour ce dernier tour qualificatif

Champions League: Le Spirou a joué avec le feu au Danemark mais ne s'est pas brûlé (69-74)
©Champions LEague

Les Carolos ont compté jusqu'à vingt points d'avance en première mi-temps et ont bien failli être surpris. Direction Murcie à présent pour ce dernier tour qualificatif



Battu de deux points à domicile mercredi face aux Danois de Bakken Bears (59-61), le Spirou devait s'imposer d'au moins trois unités au Danemark pour empocher la qualification. Finalement, les protégés de Brian Lynch l'ont emporté de cinq unités (69-74) mais ils ont joué avec le feu et la victoire a bien failli leur passer sous le nez alors qu'ils avaient tout entre leurs mains.

Tout avait bien commencer pour les Carolos qui, sous l'impulsion d'un Dario Hunt intenable, creusaient rapidement un premier écart (9-15 et 14-29 à la fin du premier quart). Sur du velours, les visiteurs continuaient leur travail de sape et l'écart flirtait avec la barre de vingt unités (17-36) avant de rentrer au vestiaire avec une confortable avance au marquoir (30-47).

Le retour sur le parquet fut ensuite beaucoup plus compliqués pour les joueurs de Brian Lynch. Soudainement, plus rien ne rentrait. Les pertes de balle s'enchaînaient et de l'autre côté, les Danois faisaient feu de partout dans le sillage de Jukic. Résultat: Bakken Bears plantait un vilain 27-12 en dix minutes et les compteurs étaient remis à zéro à l'entame des dix dernières minutes (57-59).

Le chassé-croisé était lancé. Les deux équipes se rendaient coup pour coup et si le Spirou reprenait les commandes à 64-72, les locaux donnaient un dernier coup de force pour revenir à 69-72. Katic y allait ensuite d'un petit shoot pour donner cinq unités d'avance alors que le dernier tir de Diouf au périmètre ressortait. Score final: 69-74. Une victoire de cinq points qui permet aux Carolos de se qualifier (130-133 sur l'ensemble des deux rencontres). 

Au prochain tour, le Spirou sera donc opposé aux Espagnols de Murcie où l'on retrouve un certain... Kevin Tumba, international belge et ancien de la maison carolo. Le match aller est prévu ce lundi à 20h30 au Spiroudome alors que les Carolos s'envoleront vers l'Espagne jeudi pour le match retour. Il s'agit du troisième et dernier tour qualificatif pour la Champions League. Une victoire offrirait une belle récompense et une phase de groupe de la Champions League aux Hennuyers, sans quoi, ce sera l'autre coupe d'Europe qui les attend.


Bakken Bears 69
Charleroi 74

Bakken Bears: 19 sur 61 (8x3); 23 lf sur 31; 34 rbs; 14 ass; 17 fp.
Darboe 8, DIOUF 7, JUKIC 14, Laerke 5, Martin 12, Berg (-), CARBERRY 8, Dalton 3, EVANS 6, Kristensen (-), ONGWAE 3, Sahlertz 3.

Charleroi: 33 sur 68 (6x3); 2 lf sur 6; 47 rbs; 19 ass; 23 fp.
HAMMONDS 4, Hervelle 2, Katic 10, LIBERT 6, Mobley 16, Demirtas 2, FORD 3, HUNT 20, MARCHANT 2, Marnegrave 10, Penninck (-).

Les quarts: 14-29/16-18/27-12/12-15.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be