"J'ai essayé tous les cinq possibles pour trouver une solution": Sam Rotsaert a dû puiser dans ses ressources pour venir à bout du Brussels (77-68)

Les Carolos ont dû attendre les cinq dernières minutes pour renverser une bonne équipe du Brussels qui n'a jamais trouvé la mire à distance (2/22 à 3 points).

"J'ai essayé tous les cinq possibles pour trouver une solution": Sam Rotsaert a dû puiser dans ses ressources pour venir à bout du Brussels (77-68)
©BELGA
Samedi soir, le Spirou a empoché un quatrième succès de rang. Une victoire importante dans l'optique de la lutte pour le Top 5 mais que ce fut compliqué pour les joueurs de Sam Rotsaert qui ont été mis en difficulté par des Bruxellois accrocheurs, à l'image de Pape Badji (24 points et 7 rebonds) qui a fait beaucoup de mal dans la peinture. "Ces deux rencontres face au Brussels ont été très difficiles et le coach Jaumin a changé l'équipe en très peu de temps, reconnaît Sam Rotsaert. Pendant trois quart-temps, j'ai essayé tous les cinq possibles pour trouver une solution. Durant 34 minutes, notre équipe a manqué d'activité, d'intensité et d'énergie. Ce n'est tout simplement pas nous!"

Avec onze rebonds offensifs en première mi-temps (16 au total), les Bruxellois ont largement dominé le secteur avant le money-time. "Ce n'était pas bon...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité