Play-offs NBA: Butler porte Miami, Memphis prend sa revanche

Miami, porté par un excellent Jimmy Butler, a remporté son deuxième match d'affilée face à Atlanta mardi (115-105) au premier tour des playoffs, lors d'une soirée qui a également vu Memphis revenir face à Minnesota.

Play-offs NBA: Butler porte Miami, Memphis prend sa revanche
©AP

Défait deux jours plus tôt sur un score large (115-91), Atlanta a mieux résisté cette fois-ci en collant au score pendant la majeure partie du match, mais Miami et Jimmy Butler étaient trop forts.

L'arrière de 32 ans a réussi tout ce qu'il a tenté ou presque (15/25 au shoot) pour finir avec un total de 45 points, son record dans un match de playoffs. "L'entraîneur m'a demandé d'aller au charbon et d'être un tueur, en marquant le plus de points possible, et c'est ce que j'ai fait", a réagi le joueur après la rencontre.

La décision s'est faite à une minute de la fin, quand la star du Heat a inscrit un 3 points puis un panier près du cercle de la main gauche pour donner dix points d'avance à son équipe.

Atlanta, sonné, n'est plus revenu malgré la belle prestation de son ailier Bogdan Bogdanovic, auteur de 29 points dont 5 tirs primés.

Trae Young a également retrouvé des couleurs dans cette rencontre avec 25 points et 7 passes décisives, mais a été maladroit aux tirs longue distance (2/10). Il a également écopé d'une faute technique pour contestation suite à une faute offensive. Sa deuxième en deux matches.

"Nous avons encore trouvé le moyen de rester en face d'eux, de les empêcher de tirer à 3 points, et d'avoir des opportunités de shoot", a ajouté Jimmy Butler pour expliquer la victoire.

Atlanta recevra Miami chez lui lors du prochain match, vendredi.

Morant se rachète

Plus tard dans la soirée, Memphis s'est rattrapé en infligeant une correction à Minnesota (124-96) pour égaliser à une victoire partout dans cette série. Les Grizzlies ont réalisé une démonstration collective avec sept joueurs dépassant les 10 points.

Ja Morant, qui n'a cessé de chauffer la salle lorsqu'il était sur le parquet, a brillé avec 23 points dont 11 inscrits dans le troisième quart-temps. Il a fini la soirée très proche d'un triple-double en ajoutant 10 passes et 9 rebonds.

"La défaite de samedi? C'était de ma faute. Je n'ai pas mis mes coéquipiers dans des bonnes conditions. Mon objectif était de corriger ça et c'est ce que j'ai fait ce soir", a indiqué le joueur de 22 ans à la fin du match.

Du côté de Minnesota, Karl-Anthony Towns a été muselé sous la raquette, ne prenant que 7 tirs au cours du match (15 points au total). Anthony Edwards, auteur de 36 points samedi, a encore réalisé un bon match avec 20 points et 6 rebonds.

Les Timberwolves accueilleront les Grizzlies à domicile jeudi pour le match 3.

Les Pelicans peuvent y croire

Phoenix a été surpris à domicile par La Nouvelle-Orléans, vainqueur mardi dans l'Arizona (125-114) pour le deuxième match de ce premier tour des playoffs, lors d'une soirée qui a vu Miami s'imposer face à Atlanta.

La rencontre a basculé dans le troisième quart-temps quand Devin Booker, pourtant en grande forme (31 points à 12/19) a dû quitter les siens à cause d'une blessure à une cuisse.

Les Pelicans ont en profité pour passer devant avant de creuser l'écart dans le dernier quart, sous l'impulsion d'un Brandon Ingram étincelant, auteur de 37 points, 11 rebonds et 9 passes. Son coéquipier CJ McCollum a ajouté 23 points, 8 rebonds et 9 passes. "On a été agressifs. Ils sont venus nous chercher, mais nous sommes restés solides et avons rentré nos shoots" a réagi Ingram après la rencontre.

"On a probablement réalisé notre pire match en transition défensive depuis que je suis ici. Et le fait que ça nous arrive en playoffs est perturbant pour tout le monde" a quant à lui estimé Monty Williams, l'entraîneur de Phoenix.

Les Suns se déplaceront sur le parquet des Pelicans vendredi pour le match N.3. Devin Booker doit passer des examens d'ici là pour être fixé sur la gravité de sa blessure.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be