Les Belgian Lions en confiance avant d'affronter l'ogre serbe: "Fier de l’état d’esprit du groupe"

En confiance après leur victoire face à la Slovaquie, les Belgian Lions se disent prêts pour la bataille en Serbie.

Les Belgian Lions en confiance avant d'affronter l'ogre serbe: "Fier de l’état d’esprit du groupe"
©BELGA

C’est avec le sentiment du travail bien fait que les Belgian Lions ont décollé en direction de la Serbie tôt ce vendredi matin, au lendemain de leur très large victoire face à la Slovaquie sur le parquet de la Mons Arena.

"Je suis très fier de l'état d'esprit affiché par l'équipe tout au long de la partie", a expliqué Maxime De Zeeuw, qui a repris le rôle de capitaine suite à la retraite internationale de Sam Van Rossom. "Tout le monde était sur la même longueur d'onde et à aucun moment nous n'avons pris l'équipe slovaque de haut malgré l'écart au marquoir. Ce fut un bon match pour booster notre confiance avant d'aller affronter la Serbie, une grande nation du basket mondial. En voyant le caractère affiché par le groupe durant 40 minutes ce jeudi, je n'ai pas de doute sur le fait que nous serons prêts à aller au combat face aux Serbes."

Dario Gjergja, le sélectionneur national, s'est aussi dit rassuré par la performance de ses joueurs malgré l'écart de niveau entre les deux équipes. "La préparation pour ce match n'a pas été évidente. Il y a bien sûr l'annonce soudaine de l'arrêt de Sam Van Rossom, un des piliers les plus importants de l'équipe. De plus, à ce moment de l'année, l'état de forme varie beaucoup d'un joueur à l'autre. Pour certains, la saison en club s'est terminée il y a un mois déjà. Mais cela n'a pas empêché l'équipe d'afficher une belle homogénéité sur le terrain. La mentalité, l'attitude et le jeu collectif ont été des éléments très positifs."

La Serbie n’est pas au mieux

Si la mission s’annonce évidemment bien plus compliquée en Serbie, les Belgian Lions aborderont néanmoins ce match avec un petit avantage sur le plan psychologique. Car la sélection serbe sort d’une défaite en Lettonie lors de laquelle ses deux joueurs NBA - Bjelica (Golden State) et Marjanovic (Dallas) - n’ont pas eu l’impact attendu (5 points à eux deux). L’absence de Milos Teodosic, le meneur star de la Serbie, pèse aussi dans la balance. Les Belges espèrent donc en profiter pour rééditer l’exploit du match aller (victoire 73-69).

Un nouveau succès permettrait aux Belgian Lions d’aborder le second tour qualificatif en bonne position. Au prochain tour, les trois qualifiés du groupe A (Lettonie, Belgique et Serbie) seront reversés dans une poule avec la Grèce, la Turquie et la Grande-Bretagne, les équipes conservant les points acquis au premier tour. D’où l’importance de signer un bon résultat en Serbie.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be