Deux minutes et puis le black-out : le match des Belgian Lions arrêté !

Des problèmes d’éclairage ont eu raison du match. Forfait ou match à rejouer ?

Deux minutes et puis le black-out : le match des Belgian Lions arrêté !

Ce déplacement des Belgian Lions en Serbie, sixième nation mondiale, qui comptait un champion NBA dans ses rangs (Nemanja Bjelica) devait être une fin de saison en apothéose avec, en ligne de mire, la deuxième place du groupe derrière l’étonnante Lettonie pour le vainqueur.

Mais finalement, cette rencontre n’aura duré que 2 minutes et 6 secondes. Le temps pour Maxime De Zeeuw de planter une bombe à trois points, pour Vanja Marinkovic de lui répondre et pour Retin Obasohan d’y aller d’un 2+1 pour faire 3-6 au marquoir. Après, le black-out. Littéralement. Une salle plongée dans la pénombre, une lumière qui refait timidement surface avant un retour dans le noir. Une situation qui a duré près d’une heure avant que le corps arbitral ne prenne (enfin) une décision : renvoyer les acteurs à la maison.

Forfait ou match à rejouer ?

Toute la question maintenant est de savoir quel sera le verdict de cette importante rencontre. En Belgique, et plus généralement dans toutes les compétitions, en cas de problème, l’équipe hôte dispose de 30 minutes pour trouver une solution, sans quoi, elle se voit infliger un score de forfait. Dans ce cas-ci, la situation a perduré près d’une heure. Un traitement de faveur pour la Serbie ?

D’après les premiers échos qui ressortent de cette situation rocambolesque, les dirigeants serbes ont mis la pression pour faire rejouer le match ce lundi à 19h. C’est d’ailleurs ce qui aurait été annoncé par le speaker après le match et qui a été confirmé pour un journaliste serbe sur les réseaux sociaux. Mais quid du respect du règlement ? N’est-il pas le même pour tous, "petite" ou "grande" nation ? Alors certes, gagner sur tapis vert, ce n’est pas ce qu’il y a de plus glorieux mais si les règlements ne sont pas respectés, c’est la porte ouverte à toutes les dérives.

La Belgique ne veut pas rejouer ce lundi

Dans le camp belge, la situation est claire : on ne veut pas rejouer cette rencontre ce lundi. Pour des raisons de respect du règlement, que les responsables belges ont épluché en détails hier dans la soirée, mais également parce que les joueurs ont d’autres priorités. Cette rencontre devait être la dernière de la saison et certains avaient déjà réservé leurs vacances, méritées, avec des départs prévus dès ce lundi.

À minuit, les dirigeants de Basketball Belgium étaient toujours réunis en Conseil d'administration, organisé en urgence, pour évoquer les suites à donner à cette affaire.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be