Match arrêté en Serbie : Les Belgian Lions devront se faire justice sur le terrain

Malgré son désaccord, la fédération belge s’est pliée à la décision de la Fiba.

Match arrêté en Serbie : Les Belgian Lions devront se faire justice sur le terrain
©Fiba

C’est donc bien sur le terrain que le duel entre la Serbie et la Belgique se décidera. La Fiba a officiellement annoncé vers 2h du matin que le match, interrompu dimanche soir à cause d’un problème d’éclairage dans la salle du Sports Center Cair de Nis, reprendra à 19h ce lundi sur le score de 3-6 en faveur des Belgian Lions. La fédération belge était opposée à une telle décision mais ne l’a pas exprimé via une plainte qui aurait dû être introduite à la table officielle au moment de la coupure d’éclairage selon la fédération internationale. Elle a donc tranché en faveur de la Serbie en appliquant un article du règlement stipulant que la Fiba se donne le droit de prendre la décision qu’elle juge le plus utile pour le bon déroulement de la compétition.

En refusant de poursuivre le match aujourd’hui, Basketball Belgium se serait exposé à d'éventuelles lourdes sanctions : forfait, amende et possible exclusion des compétitions internationales. Un risque qu’elle n’a pas voulu prendre sachant que le règlement Fiba n’indique pas de sanction spécifique en cas de panne généralisée au niveau de l’éclairage. Il semblerait que la ville de Nis a connu une importante panne électrique dimanche soir, ce qui a expliqué le problème dans la salle où se déroulait la rencontre. Pourtant, il semble évident que ce genre de problème technique prolongé devrait être pénalisé d’un score de forfait.

"Bien que contestant la motivation de cette décision unilatérale mais qui ne laisse aucune opportunité de recours, Basketball Belgium a pris la décision d'aligner les Belgian Lions ce soir compte tenu des conséquences, directes et indirectes, qu'aurait entraîné un refus de participer à la rencontre", a communiqué la fédé belge.

On est évidemment en droit de se demander si la tournure des événements aurait été la même si les rôles avaient été inversés. Le poids de la fédération serbe, sixième nation au ranking mondial, a bien sûr peser lourd dans la balance. D’autant qu’une défaite par forfait aurait fortement réduit les chances de qualification de la Serbie pour la prochaine Coupe du monde. Le comble de l’histoire est que le mail officiel adressé à la fédération belge notifiant la reprise du match a été envoyé par un membre… serbe de la Fiba ! Il ne reste donc plus aux Belgian Lions qu’à se faire justice sur le terrain (le match sera diffusé sur VOO et Ketnet en télé, et en streaming sur le site de Sporza).

Changement d’hôtel et avion privé

En attendant, cette situation a engendré pas mal de perturbations sur le plan logistique. La délégation belge a notamment dû changer d’hôtel car celui où elle était basée à son arrivée affichait complet à partir de ce lundi. En ce qui concerne le transport pour le retour en Belgique, les Belgian Lions effectueront le voyage ce soir après le match à bord d’un avion spécialement affrété pour eux. Ce sera normalement à la fédération serbe de prendre ces coûts supplémentaire en charge.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be