NBA: un dirigeant des Suns appelle à la démission de Robert Sarver, PayPal menace de se retirer

Le vice-président des Phoenix Suns, Jahm Najafi, qui a également des parts dans la franchise NBA, a demandé jeudi la démission du propriétaire Robert Sarver, suspendu pour un an pour comportements racistes et misogynes, tandis que le sponsor PayPal menace de mettre fin à son partenariat avec le club.

NBA: un dirigeant des Suns appelle à la démission de Robert Sarver, PayPal menace de se retirer
©AP

Au lendemain de la sanction infligée par la ligue nord-américaine de basket, jugée insuffisante par plusieurs stars dont LeBron James et surtout Chris Paul, qui joue dans l'équipe de l'Arizona, le ton monte dans les instances et au sein même du club.

Si la directrice exécutive du syndicat des joueurs (NBPA), Tamika Tremaglio, a estimé que Sarver ne devrait "plus jamais occuper de poste de direction" dans la ligue après sa conduite "horrible", le vice-président des Suns, Jahm Najafi, a lui été plus direct.

"Je ne peux pas, en toute bonne foi, rester les bras croisés et laisser nos enfants et les futures générations de fans penser que ce comportement est toléré en raison de la richesse et des privilèges", a-t-il écrit dans une lettre ouverte obtenue par l'Arizona Republic.

"Par conséquent, conformément à mon engagement à contribuer à l'éradication de toute forme de racisme, de sexisme et de partialité, en tant que vice-président des Phoenix Suns, je demande la démission de Robert Sarver", a-t-il poursuivi.

"Bien que je n'aie aucun intérêt à devenir l'associé majoritaire, je travaillerai sans relâche pour que le prochain intendant de l'équipe traite toutes les parties prenantes avec dignité, professionnalisme et respect", a conclu Najafi, un homme d'affaires milliardaire irano-américain, qui possède la deuxième plus grande participation dans les Suns.

De son côté, Dan Schulman, le PDG de PayPal, la plateforme spécialisée dans le paiement en ligne, a déclaré vendredi que sa société ne renouvellerait pas son partenariat avec les Suns aussi longtemps que Robert Sarver restera dans la franchise de l'Arizona.

"Nous avons examiné le rapport de l'enquête indépendante de la ligue NBA sur le propriétaire des Phoenix Suns, Robert Sarver, et nous avons trouvé sa conduite inacceptable et en contradiction avec nos valeurs", a-t-il expliqué dans un communiqué. Le partenariat de PayPal a rapporté 3 millions de dollars aux Suns la saison dernière, selon ESPN.

Sarver a été accusé de comportements racistes et sexistes dans une enquête menée par le géant des médias sportifs ESPN en novembre 2021, qui s'était appuyée sur le témoignage de plus de soixante-dix employés des Suns.

L'enquête indépendante mandatée par la NBA a par la suite établi que Sarver avait "clairement enfreint" ses règles de bonne conduite. Entre autres propos condamnables, il avait notamment prononcé au moins cinq fois "le mot nè***", mais aussi dit à l'une de ses employées, alors qu'elle était enceinte, qu'elle ne pourrait plus faire son travail correctement si elle devenait mère.

Il lui est aussi reproché d'avoir eu une attitude relevant du harcèlement, un langage sexuellement connoté et d'avoir dit des "mots ne tenant pas compte des sensibilités raciales", selon les conclusions de l'enquête.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be