"Objectif atteint" pour les Cats à la Coupe du monde de basket "mais il faudra s'améliorer en quarts de finale"

Les Belges ont assuré l'essentiel face à Porto Rico.

Belga
"Objectif atteint" pour les Cats à la Coupe du monde de basket "mais il faudra s'améliorer en quarts de finale"
©BELGA

Rachid Meziane, un des adjoints du coach des Belgian Cats Valéry Demory, estime après la première semaine de Coupe du monde de basket féminin en Australie que l'équipe de Belgique a "atteint son objectif" en se qualifiant pour les quarts de finale. Il a ajouté qu'il restait à "progresser dans certains domaines pour être plus compétitif en quarts de finale". Le Français s'est exprimé dimanche lors d'une visio-conférence. "Le bilan comptable de deux victoires (contre la Corée du Sud et Porto Rico) et une défaite (face aux États-Unis) nous permet de nous qualifier pour les quarts de finale. Même si ce n'est pas mathématiquement fait, il y a de bonnes chances qu'on le soit. L'objectif est atteint. On a fait ce qu'il fallait."

Celui qui est aussi coach du club français de Villeneuve d'Ascq s'est ensuite tourné vers la suite de la compétition. "Il va falloir progresser dans certains domaines pour être plus compétitifs en quarts de finale."

Notamment dans celui de l'adresse, un secteur où les Belges ont fait preuve de maladresse face à Porto Rico. "On a un manque de repère dans cette grande salle, l'horaire était inhabituel après avoir dû jouer en début d'après-midi on jouait à 20h30 et puis on rencontre les meilleures équipes du monde. Ce n'était pas un match facile. On a marqué les paniers au bon moment. C'est l'essentiel", a expliqué Rachid Meziane.

Il a reconnu toutefois que "pour se montrer plus adroit il faudra mieux sélectionner ses tirs, mieux construire ses attaques. On a parfois été précipités et on a refusé des tirs ouverts. Il faudra être plus exigeant".

"Sur le plan défensif, il y a encore un manque de connexion entre les joueuses. Les matches contre la Bosnie (lundi 3h30 belges) et la Chine (mardi 5h30 belges) devraient nous permettre de progresser en vue des quarts."

"Les joueuses-cadres ont été très présentes jusqu'ici dans la création et devront maintenant l'être dans la finition", a-t-il encore estimé. Emma Meesseman et Julie Allemand savent ce qu'il leur reste à faire.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be