Le match de basket entre Ostende et Galatasaray dégénère: des supporters turcs ravagent le stade (VIDEO)

Des images que l'on aime pas voir.

Rédaction (avec Belga)
Le match de basket entre Ostende et Galatasaray dégénère: des supporters turcs ravagent le stade (VIDEO)
©TWITTER

Traditionnellement, ces scènes horribles appartiennent au football. Et pourtant, il n'y a pas que le sport roi qui est touché par des problèmes de hooliganisme. La preuve avec la rencontre entre Ostende et le Galatasray. Les Belges accueillaient des visiteurs surchauffés ce mercredi soir. Sur le terrain, les Côtiers ont encaissé une solide défaite face à des Turcs supérieurs 78-92 (mi-temps : 39-51). Mais c'est surtout la fin de rencontre que l'on retiendra malheureusement.

En effet, alors que leur équipe avait gagné la rencontre, les supporters stambouliotes ont littéralement saccagé le COREtec Dôme. En effet, des affrontements violents ont éclaté entre la police et les supporters. Des sièges ont volé tandis que des fans belges ont dû être transportés à l'hôpital.

Dans une vidéo, on voit tout d'abord l'ambiance électrique que les supporters parviennent à mettre dans le stade.

Une belle ambiance qui ne durera qu'un temps avant que la situation s'envenime comme sur cette seconde vidéo où l'on voit les affrontements.

La police locale enquête

La police locale d'Ostende enquête sur les images de vidéosurveillance des émeutes qui ont éclaté après le match Aucune arrestation n'a été effectuée sur les lieux mercredi soir. Des pétards et des feux d'artifice ont été allumés sur le site. Avant le match, une poubelle a également été incendiée, après quoi la police a décidé d'intervenir. Après le match, les supporters ont également refusé de quitter les lieux. Peut-être que leur intention était d'entrer dans la zone VIP.

Il n'y a pas eu de coups de couteau ou de bagarres majeures pendant les émeutes. Pour des raisons de sécurité, la police a donc décidé de s'assurer, avant tout, que tous les supporters visiteurs montent le plus rapidement possible dans les bus de supporters. Aucune arrestation n'a donc été effectuée dans ces circonstances. En effet, l'incident n'a pas non plus fait de blessés graves. Une victime a eu la lèvre déchirée dans le tumulte.

Grâce aux images de vidéosurveillance, les faits sont bien sûr toujours en cours d'investigation. Les supporters impliqués seraient originaires de Gand et d'Allemagne, entre autres. Il n'est pas exclu qu'il s'agisse principalement de supporters du club de football de Galatasaray.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be