NBA: l'éblouissant triple-double record de Doncic permet à Dallas de vaincre les Knicks

La star de Dallas, Luka Doncic, a écrit une nouvelle page dans le livre des records de la NBA mardi avec un étonnant triple-double couronné de 60 points, permettant aux Mavericks de remporter une victoire à suspens en prolongation contre les New York Knicks (126-121).

DALLAS, TEXAS - DECEMBER 27: Luka Doncic #77 of the Dallas Mavericks dribbles up court while defended by Quentin Grimes #6 of the New York Knicks in the second half at American Airlines Center on December 27, 2022 in Dallas, Texas. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement.   Tim Heitman/Getty Images/AFP (Photo by Tim Heitman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
©2022 Getty Images

Doncic a ajouté 21 rebonds et 10 passes, devenant ainsi le premier joueur de l'histoire de la NBA à réaliser un triple-double avec au moins 60 points et 20 rebonds.

Le Slovène est seulement le deuxième joueur à marquer 60 points dans un triple-double, après James Harden. Celui-ci avait réussi 60 points avec 10 rebonds et 11 passes dans un match pour Houston en 2018.

"Il est spécial", a déclaré Jason Kidd, l'entraîneur des Mavericks, à propos de son meneur vedette, qui a également réalisé deux interceptions et un tir bloqué.

"Pour un joueur, faire quelque chose qui n'a jamais été fait auparavant -- c'est difficile à réussir", a salué Kidd car "il y a eu de grands joueurs avant lui" dans la ligue.

Doncic, plus que jamais candidat au titre de MVP, a battu le record de rebonds de sa jeune carrière en NBA et a signé son septième triple-double de la saison.

Les Knicks, grâce notamment aux 33 points de Quentin Grimes, menaient de neuf points à 33,9 secondes de la fin du quatrième quart-temps, mais Dallas est revenu.

Doncic a remis les pendules à l'heure à une seconde de la fin, en récupérant le rebond d'un lancer franc qu'il avait intentionnellement raté et en s'élevant à travers une foule de joueurs pour effectuer un tir en suspension.

Les Wizards résistent à Embiid

"Je pense que j'ai eu un peu de chance", a déclaré le joueur de 23 ans. "Je l'ai juste lancé en l'air".

Doncic a ensuite marqué sept des 11 points des Mavericks en prolongation pour sceller la victoire, et a quitté le terrain sous une ovation massive du public de Dallas. "Je suis complètement épuisé", a-t-il confié à la fin du match. "J'ai besoin d'une bière pour récupérer", a plaisanté le natif de Ljubljana.

Les Washington Wizards ont résisté à une performance de 48 points de la star de Philadelphie Joel Embiid pour mettre fin à la série de huit victoires des Sixers avec un succès à domicile (116-111).

Le Letton Kristaps Porzingis a marqué 28 points et pris 12 rebonds pour les Wizards, qui menaient de 11 points au début du quatrième quart-temps, avant de voir leur avance se réduire à une seule unité sur un dunk d'Embiid consécutif à un alley-oop à 2:59 de la fin du match.

Porzingis a alors répondu par un tir à trois points, qui a remis les siens dans le bon tempo.

"Cela aurait été génial de voler le match ce soir, mais ils le méritaient tellement plus que nous", a reconnu Doc Rivers, l'entraîneur des Sixers. "Ils ont joué tellement plus dur".

Bradley Beal a ajouté 19 points pour Washington avant de quitter le match à la fin du quatrième quart-temps, apparemment blessé dans une collision avec Embiid.

Leaders à l'Est, les Boston Celtics, après un début de match laborieux, ont battu les Houston Rockets (126-102), portant ainsi leur bilan, le meilleur de la NBA, à 25-10 avec une troisième victoire consécutive.

Les Lakers respirent

Les Celtics ont comme d'habitude pu s'appuyer sur Jaylen Brown, auteur de 39 points et Jayson Tatum, qui en a marqué 38, mais aussi les 11 points et 15 rebonds d'un Robert Williams précieux à la maison.

Les Lakers, qui avaient perdu quatre fois de suite depuis la blessure au pied de leur star Anthony Davis, ont obtenu une victoire salutaire à Orlando (129-110). LeBron James a marqué 28 points, Thomas Bryant a ajouté 21 points et Russell Westbrook a signé un triple-double avec 15 points, 13 rebonds et 13 passes.

"Vous ne pouvez pas remplacer Anthony Davis, nous le savons", a souligné Westbrook dans une interview d'après-match sur le terrain.

"En tant qu'équipe, collectivement, nous devons nous assurer de nous rassembler, de jouer de la bonne manière et d'essayer d'obtenir quelques victoires - essayer de tenir le coup jusqu'à ce qu'il revienne", a expliqué le meneur de 34 ans, dont l'équipe, 13e sur 15 à l'Ouest, va devoir cravacher pour espérer disputer les play-offs.

Les Phoenix Suns ont créé la surprise à Memphis en dominant les Grizzlies (125-108). L'arrière remplaçant de 22 ans Duane Washington Jr a inscrit 26 points, le meilleur score de sa carrière, et huit joueurs des Suns au total ont marqué au moins 10 points.

Enfin, les Denver Nuggets, emmenés par les 30 points de Michael Porter, ont comblé un déficit de 20 points dans le deuxième quart-temps pour battre les Kings (113-106) à Sacramento.

Jamal Murray a ajouté 25 points pour Denver et son coéquipier serbe Nikola Jokic, double MVP en titre, a marqué 20 points avec neuf rebonds et 11 passes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be