NBA: fin de série pour les Nets, Antetokounmpo se démultiplie encore

Kevin Durant a eu beau inscrire 44 points, Brooklyn a vu sa série stoppée à douze victoires par Chicago (121-112), mercredi en NBA où Giannis Antetokounmpo, auteur d'un gros triple-double, a été prépondérant dans le succès compliqué de Milwaukee à Toronto (104-101).

Chicago Bulls' DeMar DeRozan (11) goes up for a shot against Brooklyn Nets' T.J. Warren (1) during the second half of an NBA basketball game Wednesday, Jan. 4, 2023, in Chicago. (AP Photo/Paul Beaty)
Chicago Bulls' DeMar DeRozan (11) goes up for a shot against Brooklyn Nets' T.J. Warren (1) during the second half of an NBA basketball game Wednesday, Jan. 4, 2023, in Chicago. (AP Photo/Paul Beaty) ©Copyright 2023 The Associated Press. All rights reserved

Les Nets avaient l'occasion de revenir à hauteur de Boston, leader à l'Est. Mais c'était sans compter sur les Bulls (10e), en tête durant quasiment toute la rencontre, grâce à Patrick Williams (22 pts) et Nikola Vucevic (21 pts, 13 rbds).

Discret jusque-là, DeMar DeRozan s'est réveillé dans le dernier quart-temps en y inscrivant 10 de ses 22 points, pour maintenir à distance les New-Yorkais, parmi lesquels Kyrie Irving (25 pts) a été moins adroit (10/24) que Durant (15/22).

Conséquence, Brooklyn (3e) se fait doubler par les Bucks (2e), qui ont frôlé la correctionnelle chez les Raptors, en dilapidant 21 unités d'avance, pour être poussé en prolongation, durant laquelle Antetokounmpo a été déterminant, au lendemain de ses 55 points contre Washington, avec une offrande décisive à Grayson Allen (16 pts) pour la banderille létale.

Omniprésent (30 pts, 21 rbds, 10 passes), le "Greek Freak" (le monstre grec) a néanmoins concédé 12 pertes de balles, venues dessiner un drôle de quadruple-double.

Mitchell décisif

Cleveland, solide 4e, s'est imposé de haute lutte (90-88) face à Phoenix, qui a pourtant longtemps dominé.

Deux jours après sa soirée historique à 71 points face à Chicago, Donovan Mitchell a été bien contenu par la défense des Suns (20 pts, à 6/20 aux tirs). Mais il a su forcer la décision dans la dernière minute, d'abord avec un tir à longue distance, puis avec une passe décisive à Evan Mobley à quatre secondes de la fin.

En face, Chris Paul (25 pts, 8 passes) a été vainement performant. L'équipe de l'Arizona, après ce septième revers en huit matches, poursuit sa dégringolade à l'Ouest (8e).

Les Sixers, portés par James Harden (26 pts) en l'absence de Joel Embiid, ont eux vaincu Indiana (129-126) après prolongation. Menant de 13 longueurs après trois quart-temps, Philadelphie s'est retrouvé à la traine de quatre unités à 57 secondes de la fin, après des paniers de Buddy Hield (24 pts) et de Myles Turner (14 pts, 5 contres).

Mais deux pertes de balles des Pacers ont permis à Tyrese Maxey (17 pts) puis Tobias Harris (19 pts, 10 rbds) d'égaliser. Sur quoi, dans l'"overtime", De'Anthony Melton (19 pts) a fait la différence.

A New York, Jalen Brunson s'est distingué avec 38 points marqués, pour permettre aux Knicks (6e) battre (117-114) San Antonio. Evan Fournier n'a eu droit qu'à 11 minutes de jeu (6 pts).

Les Warriors calent

A l'Ouest, Memphis a enchaîné un quatrième succès d'affilée contre Charlotte (131-107), auquel a contribué Ja Morant (23 pts) sans forcer. Forts d'un même bilan (24-13), les Grizzlies reviennent à hauteur du leader Denver.

Les Pelicans suivent le rythme à la 3e place, grâce à leur victoire (119-108) contre Houston. Ils n'ont pas pâti de l'absence de Zion Williamson, écarté des parquets pour au moins trois semaines (ischio-jambiers), s'appuyant sur CJ McCollum (28 pts).

La surprise est venue de San Francisco, où les Warriors (9e), toujours privés de Stephen Curry mais qui restaient sur cinq victoires, ont été piégés par Détroit (122-119), qui a su résister au réveil tardif de Klay Thompson (30 pts), grâce à un panier derrière l'arc au buzzer de Saddiq Bey, impeccablement servi par Killian Hayes.

Pour son retour après trois matches de suspension, le Français a été excellent à la mène avec 13 passes et il a aussi mis deux lancers francs importants dans les dernières secondes (9 pts).

Enfin, les Lakers, sans LeBron James malade mais avec Dennis Shroder remarquable (32 pts) et Russell Westbrook très actif (21 pts, 9 passes, 8 rbds), ont eux battu Miami (112-109).

La franchise de Los Angeles demeure 12e derrière Minnesota, qui s'est défait (113-106) de Portland (7e), grâce à Anthony Edwards (32 pts), Rudy Gobert apportant une bonne contribution (17 pts, 12 rbds).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be