A force de les multiplier, les exploits de James Harden peuvent perdre de leur saveur. Pourtant, samedi, l'arrière des Houston Rockets a réussi une performance qui a de quoi épater.

Il a inscrit 60 points en 31 minutes, au cours des trois premiers quarts temps face à Atlanta avant de se reposer dans le quatrième. Houston a humilié les Hawks 158-111.

Au cours du dernier quart de siècle à peine deux autres joueurs NBA ont réussi à atteindre la barre des 60 points en trois quarts temps : Klay Thompson et Kobe Bryant. Harden est devenu le premier joueur à atteindre ce total de points en seulement 24 tirs tentés (16 rentrés dont 8/13 primés). Ses 20 lancers francs convertis (sur 23) ont démontré encore, si besoin était, que "The Beard" est impossible à arrêter à la régulière en pénétration. Harden a rejoint Michael Jordan sur les tablettes en devenant le 4e joueur de l'histoire à compter quatre matchs à 60 points. Le record du MVP 2018 reste fixé à 61 points. Wilt Chamberlain et ses 32 matchs à 60 points ne sera pas rejoint avant longtemps. En revanche, Kobe Bryant (6 matchs) peut s'inquiéter. En 19 matchs depuis le début de la saison régulière, Harden possède la moyenne phénoménale de 38,9 points. Meilleur marqueur de la NBA ces deux dernières saisons, il avait réussi 30,4 et 36,1 pts par match à l'époque.


L'exploit collectif de la soirée est à mettre au crédit de Sacramento. Les Kings ont comblé un retard de 17 points (40-57) face à Denver. Les joueurs de Luke Walton, encore menés de 14 points à 7 minutes de la sirène, ont arraché le droit à une prolongation (90-90) avant sur la lancée de remporter une victoire probante (100-97). Harrison Barnes (30 pts) et Buddy Hield (21 pts) ont actionné le réveil des Sacramentins mais aussi inscrit ensemble les dix points dans le temps additionnel. Au classement (8 v-10 d), ils pointent au 9e rang à l'Ouest, un bilan identique à celui de Phoenix 8e. Denver, 2e (13 v-4 d), laisse filer les Lakers (17 v-2 d).

Milwaukee a pu dérouler contre Charlotte 137-96. Giannis Antetokounmpo n'a joué que 20 minutes, le temps de réussir 26 points (11/19), 9 rebonds et 4 assists dans ce 11e succès de suite des leaders de la Conférence Est (17 v-3 d). Philadelphie a conservé son invincibilité à domicile. Opposés aux solides Pacers, les Sixers ont pu compter sur Ben Simmons qui a été l'élément clé dans la victoire 119-116. Le meneur a réalisé trois interceptions dans les 14 dernières secondes! Le "roi des voleurs" (de ballon) a ponctué sa performance de 15 points, 13 passes décisives, 6 rebonds et 4 interceptions. A ses côtés, Joel Embiid a lui aussi dominé son sujet, fort de ses 32 points et 11 rebonds en 33 minutes. Philadelphie reste 5e de l'Eastern (14 v-6 d) et Indiana 6e (12 v-7 d).