Krasnodar (Rus) - Anvers 89-72 > stats

Il serait injuste de juger le premier match des Anversois sur la scène de l’Eurocup en ne tenant compte que du score final. Celui-ci ne reflète pas vraiment la physionomie d’une partie que les troupes dirigées par Christophe Beghin ont pourtant très bien débutée. En rythme et dans le sillage de leur solide duo d’arrières américains Branch/Smith, les Giants prenaient même les commandes de la rencontre en première mi-temps (40-45 à la pause).

Le retour des vestiaires fut par contre plus compliqué pour les visiteurs. Jordan Crawford, ancien joueur de NBA, prenait les choses en mains dans le camp adverse et l’équipe locale faisait preuve d’une meilleure réussite. Physiquement, les Giants craquaient quelque peu mais n’avaient pas à rougir de leur toute première prestation sur le terrain d’un candidat au Final 4 de l’épreuve.

"Ils nous ont rendu la vie difficile durant trois quart-temps, reconnaissait Will Cummings, le meneur US de Krasnodar. Heureusement, nous avons réussi à resserrer la défense au bon moment et à nous offrir quelques transitions offensives plus faciles. C’est ce qui nous a aidés à faire la différence sur la fin."

Mardi prochain, les Anversois accueillent Andorra, une formation, du championnat d'Espagne, à la Lotto Arena pour le compte de la deuxième journée du premier tour de l'Eurocup. Dans les autres matchs du groupe A, les Turcs de Bahcesehir Collège se sont inclinés (82-99) en déplacement à JL Bourg en Bresse (France). Le Belge Thomas Akyazili n'a joué que quatre minutes (3 fautes, 1 perte de balle et un tir raté).