Les Namuroises prenaient le début de la rencontre à leur compte, grâce notamment à une Range très inspirée dans le premier quart temps (10 points). C’était 17-12 après sept minutes avant que Lisowa et Carpréaux ne permettent aux Brainoises de recoller (19-19). De Souza, Brcaninovic et Alexander prenaient alors progressivement leurs marques dans la défense locale et se montraient surtout très réalistes. Le marquoir s’emballait en faveur des visiteuses (22-34 à la 16e). Les Rouges dominaient malgré tout les airs (12 rebonds offensifs en première mi-temps) mais se montraient extrêmement maladroites sur les secondes chances (4 points). Elles n’inscrivaient d’ailleurs avant la pause que 6 points dans la raquette pour 20 aux Brainoises. Seule l’adresse à distance de Mestdagh et Ogun permettait aux joueuses locales de limiter la casse à la pause (32-42). 

Au retour des vestiaires, Braine prenait un peu plus le large via Kreslina et Alexander (32-47) mais Range, sous l’anneau, et O’Sullivan, à distance, ramenaient les Namuroises dans le coup (41-47). Elles restaient toutefois excessivement maladroites dans le secteur intérieur (2 sur 12 en 10 minutes) et laissaient les championnes de Belgique reprendre leurs distances (47-60). A l’issue d’un dernier quart très brouillon de part et d’autre, elles l’emportaient et signaient un quatre sur quatre. Namur n’a certainement pas démérité mais avec des statistiques offensives aussi faméliques (10 sur 41 à deux points), difficile revendiquer l’emporter.

FICHE DU MATCH:
Namur Capitale – Castors Braine 54-67

19-19, 32-42, 47-60

Namur : Viana, Ogun 8 (1x3), Mestdagh 8 (2x3), Range 23 (3x3), Akpanah 8, O’Sullivan 7 (2x3), Dossou, Baggio, Soriano.

Braine : Carpreaux 4, Brcaninovic 8, Lisowa 9, Starling 12 (1x3), Alexander 13, Ramette, De Souza 9, Kreslina 12 (1x3).