Le marché des joueurs libres est ouvert...

BRUXELLES On avait rarement connu un été au cours duquel le suspense autour des free agents était aussi intense. Même si, mis à part les transactions du début du mois de juillet (Kidd à New Jersey, Marbury à Phoenix), quelques-uns parmi les meilleurs joueurs de la ligue ont d'ores et déjà misé sur la continuité, non sans se voir proposer de juteux contrats. C'est ainsi que Chris Webber, Allan Houston, et, déjà, Vince Carter, ont juré fidélité à leurs franchises actuelles. Mais ces resignatures vont souvent de paire avec l'arrivée d'autres joueurs, compatibles avec la superstar de l'équipe. Le meilleur exemple est certainement celui des Raptors qui ont conservé Antonio Davis, Alvin Williams et Jerome Williams et qui ont fait venir le vétéran Olajuwon pour apporter son expérience sous l'anneau. Voilà une équipe qui méritera une attention particulière la saison prochaine. Au rayon des transferts, on notera le retour de Joe Smith à Minnesota après une année à Detroit. Le Français Jérôme Moïso (Boston Celtics) a lui été transféré à Philadelphie, tandis que Tyrone Hill prenait le chemin inverse. Les champions en titre ont, pour leur part, enrôlé le shooteur Mitch Richmond, suite au départ de Tyrone Lue et à la blessure de l'arrière Derek Fisher. Après une saison plus que décevante, les Trailblazers doivent reconstruire l'équipe. Pour cela, ils ont fait venir le turbulent Ruben Patterson (Seattle), et les arrières Derek Anderson et Steve Kerr (San Antonio), ces deux derniers en échange de Steve Smith. En plus des nombreux Européens qui traversent actuellement l'Atlantique (avec par exemple l'arrivée de Rebraca à Detroit), et de la nouvelle fournée de rookies que l'on annonce talentueuse, cette série de transferts risque bien de donner une saveur intéressante au championnat US qui débutera en octobre prochain, et qui aura sans doute pour thème: 'quelle franchise sera en mesure de bousculer la machine des Lakers?'. Encore un peu de patience...