La S.A. Société de Gestion du Bois Saint-Jean et le BC Liège ont conclu vendredi la poursuite de leur accord contractuel portant sur les activités du BC Liège dans les installations du Country Hall Ethias de Liège


LIEGE La Société de Gestion du Bois Saint-Jean et le BC Liège sont donc désormais liés pour une durée de 6 ans (jusqu'au 31 décembre 2014), avec toutefois une possibilité de rupture, de part et d'autre, à la date du 31 décembre 2011, a-t-on appris vendredi soir.

La convention, dûment signée entre les parties le 20 décembre 2008 et portant sur les nouvelles conditions d'occupation en vigueur depuis le 1er janvier 2009, comportait une clause d'essai de 4 mois prévue afin de mieux appréhender le coût de consommation d'énergies incombant au club pour les périodes d'occupation lui concédées.

L'évaluation, à laquelle il a été procédé ces derniers jours en concertation entre les deux parties, a débouché sur un accord et dès lors sur le maintien de l'application de la convention du 20 décembre 2008, moyennant 2 amendements ayant trait, d'une part, à la périodicité de la remise, par le BC Liège, de son planning hebdomadaire d'entraînements et, d'autre part, à la simplification de la détermination de la quote-part mensuelle de consommations énergétiques à mettre à charge du BC Liège.

La S.A. Société de Gestion du Bois Saint-Jean dit se réjouir de pouvoir ainsi conserver, "en ses murs", un des ténors du basket-ball belge. Pour sa part, le BC Liège est soulagé de savoir que son site d'activité est déterminé de manière ferme et définitive pour quelques saisons d'affilée.

Cet accord met un terme aux rumeurs alarmistes qui faisaient état d'un départ, voire de la disparition pure et simple du BC Liège. Certains administrateurs du club de basket avaient en effet dénoncé le montant des charges pour l'occupation de la salle (une augmentent de 200.000 euros), laissant craindre un arrêt du club.

© La Dernière Heure 2009