BasketBelgium, la fédération responsable des équipes nationales, a annoncé ce jeudi la deuxième édition du Summer Camp après celui organisé en Serbie en 2019.

Le but de ce rassemblement étant de "préparer les joueurs/joueuses à la nouvelle saison en accordant une importance toute particulière à la prévention des blessures. Profiter d’un moment propice pour rassembler nos équipes nationales et maintenir l'élan impulsé. Préparer l’avenir en incorporant des joueurs prometteurs des équipes nationales de jeunes à se joindre au groupe élargi", selon le communiqué.

Les Belgian Cats en deux groupes

Pour leur premier rassemblement depuis la qualification olympique, les Cats débuteront par une série de tests physiques et médicaux entre le 29 juin et le 5 juillet. Le stage débutera officiellement le lundi 6 juillet. Le communiqué précise que "deux groupes de joueuses s’entraîneront tous les 2 jours en alternance jusqu'au 18 juillet. Une rotation des lieux d’entraînement aura également lieu tous les 2 jours : Wilrijk, Louvain-la-Neuve, Courtrai."

Alors que les Cats devaient se retrouver cet été pour participer aux Jeux de Tokyo et vivre un moment historique, elles devront se contenter de simples retrouvailles. Ce qui, au fond, reste plutôt un bon signe face à la crise actuelle. "La déception après le report des Jeux de Tokyo 2020 est digérée", déclare Koen Umans, General Manager des Cats. "Les joueuses et le staff n’ont pas remisé leurs ambitions. Les objectifs de 2021 sont importants: des résultats probants aux Championnats d'Europe et Jeux Olympiques. Mais nous pensons déjà plus loin: nous voulons aussi être présents à la Coupe du monde à Sydney 2022 et aux Jeux Olympiques en 2024 voire 2028. Dans ce stage, les plus jeunes doivent intégrer l'éthique de travail des Cats et partager leurs rêves: la prochaine génération est prête pour ce vrai défi."

Sélection : Julie Allemand, Hatty Belobi Nawezhi, Marjorie Carpréaux, Celeste Trahan-Davis, Nastja Claessens, Antonia Delaere, Manon Descamps, Lore Devos, Julia Franquin, Serena-Lynn Geldof, Ine Joris, Emmeline Leblon, Kyara Linskens, Maxuella Lisowa-Mbaka, Becky Massey, Billie Massey, Emma Meesseman, Hanne Mestdagh, Kim Mestdagh, Bethy Mununga, Heleen Nauwelaers, Jana Raman, Elise Ramette, Laure Resimont, Sam Van Buggenhout, Julie Vanloo, Marie Vervaet, Ann Wauters, Séraphine Bastin.


Les Belgian Lions à Louvain

L’équipe national masculine, pour sa part, se retrouveront durant la deuxième partie du mois de juillet à Louvain-la-Neuve. Les Lions se soumettront également à une série de tests physiques et médicaux avant leur stage qui débutera le 22 juillet, au lendemain de la fête nationale. Ils s’entraîneront sur place jusqu’au 29 juillet.

Les prochaines échéances des Belgian Lions approchent déjà avec deux matchs de qualification pour l’Euro 2021 (déplacé en 2022) programmés en novembre et deux deux autres au mois de février. "L’objectif est de prolonger la dynamique des deux dernières victoires significatives de février qui nous placent en tête de notre poule et de nous qualifier pour les Championnats d’Europe", déclare Raphaël Obsomer, General Manager des Lions. "Comme l’an dernier en Serbie, cette seconde édition du Summer Camp intergénérationnel des Belgian Lions préparera l’avenir."

Sélection : Emmanuel Lecomte, Jonathan Tabu, Retin Obasohan, Quentin Serron, Jean Salumu, Alex Libert, Vincent Kesteloot, Hans Vanwijn, Jean-Marc Mwema, Pierre-Antoine Gillet, Maxime De Zeeuw, Khalid Boukichou, Kevin Tumba, Sam Van Rossom, Ismaël Bako, Vrenz Bleijenbergh, Haris Bratanovic, Loïc Schwartz, Sander Van Caeneghem, Dorian Marchant, Yannick Desiron, Simon Buysse, Leander Dedroog, Thomas Akyazili, Tim Lambrecht, Seppe D'Espallier, Ajay Mitchell, Servaes Buysschaert, Aubin Gateretse, Toumani Camara, Elias Lasisi, Yoeri Schoepen, Terry Deroover, Jonas Foerts, Niels Foerts.