Son contrat se termine ce mercredi et il ne participera donc pas à la finale de la coupe de Belgique face à Ostende le 11 mars

Arrivé en cours de saison pour palier la blessure de Juvonte Reddic, Jason Love a assuré un intérim parfait dans une situation pourtant compliquée à vivre pour un joueur professionnel. "Malheureusement pour lui, il ne sera pas avec nous pour cette finale de coupe de Belgique alors qu'il nous a vraiment aidé nous y hisser", explique Daniel Goethals, l'entraîneur montois. Dimanche après-midi, face au Spirou, si les Renards ont réussi à se qualifier, ils le doivent aussi en partie à leur pivot intérimaire. "Il a fait du bon travail sur Katic qui est un joueur très difficile à arrêter. Je tiens à remercier Jason pour son implication et pour tout ce qu'il a fait, surtout dans cette situation compliquée pour lui."

Car oui, toutes les bonnes choses ont une fin. Le contrat du pivot américain se termine le 31 janvier, soit ce mercredi et il ne sera pas prolongé par les Renards qui espèrent récupérer Juvonte Reddic d'ici quelques semaines. "Il est encore loin de faire du collectif et il faudra encore un peu de temps avant qu'il ne réintègre le groupe, continue Daniel Goethals. Il doit revoir le médecin ce mardi et on verra si on peut intensifier son travail." L'objectif des Montois est simple: le récupérer pour la finale de la coupe de Belgique face à Ostende. "Ce serait pas mal pour un retour non? Plus sérieusement, on ne va pas brûler les étapes non plus. Nos prochains matches sont face à Liège et Louvain, deux équipes qui jouent small-ball. Il n'est donc pas obligatoire qu'il soit présent. J'espère par contre qu'il pourra profiter du bon travail effectué par Jason Love qui nous a permis d'atteindre cette finale", conclut le mentor du BMH qui se montre très ambitieux.

© BELGA