C'est une équipe décimée par le Covid et les blessures (Justin Cage, David Nichols, Zaccharie Mortant et Ajdin Penava, tous indisponibles pour cette rencontre) que Mons se déplaçait à Louvain dimanche après-midi. Malgré ces soucis d'effectif, les Montois ont tenu la dragée haute aux Louvanistes pendant une bonne partie de la rencontre (22-23 et 44-47 à la pause). Au retour des vestiaires, le trio Heath (29 points), Cebasek (25 points) et McGlynn (26 points) faisait mal aux Montois qui voyaient les locaux repasser devant (71-67) à l'entame du dernier acte. Un dernier quart-temps maîtrisé par les Louvanistes qui finissent par s'imposer 96-91.

Également fortement touché par le Covid, Liège se déplaçait à Anvers avec un effectif réduit et amputé de nombreux cadres (Iarochevitch, Robeyns, Depuydt, Spaleta et Bazoumana pour ne citer qu'eux). Mais malgré la nette différence de niveau, les Liégeois ont offert une belle résistance (50-44 à la pause) avant de légèrement craquer en deuxième mi-temps (87-66).

De son côté, Limburg United, dans le sillage de Casey Benson (12 points, 7 rebonds et 10 passes) est allé s'imposer sur le parquet du Phoenix Brussels (77-82) malgré un premier quart-temps à l'avantage des Bruxellois (27-20).

Le classement de la BNXT League est toujours dominé par Ostende, invaincu après onze rencontres. Suivent Anvers (9-4), Louvain (7-5), Malines (7-3), Mons (6-5), Charleroi (5-6), Limburg United (4-7), Alost (4-7), le Brussels (1-11) et Liège (2-8).