Exceptionnel! Ce mardi soir, les Ostendais ont prouvé qu'ils avaient bel et bien leur place en Ligue des Champions et pas pour y faire de la figuration. Pourtant privé des trois joueurs (Loïc Schwartz, Haris Bratanovic et Simon Buysse), le BCO n'a pas flanché face au champion en titre de la compétition, sacré en octobre dernier d'ailleurs, les Espagnols de San Pablo Burgos.

Une rencontre qui était résolument tournée vers l'offensive, les deux équipes étant incroyablement adroites au périmètre (11/22 pour Ostende et 15/30 pour Burgos). Dès le début du match, le duo Renfroe-McFadden imprimait le rythme et le marquoir s'affolait (24-26). Un score qui n'est pourtant pas dans les gènes de Dario Gjergja qui ne pouvait que s'incliner face au spectacle proposé par les acteurs (52-53 à la pause). "Tous ceux qui aiment le basket ont aimé cette rencontre, reconnaissait-il à l'issue de la rencontre. On a vu de grosses attaques des deux côtés."

Difficile de lui donner tort et chez les Côtiers, c'est Olivier Troisfontaines qui se mettait en évidence. Auteur de 23 points sur la rencontre, l'ailier ostendais les gardait dans la rencontre (71-74 après 30 minutes). "On a prouvé qu'on était capable d'élever notre niveau pour rivaliser avec une grosse équipe comme Burgos. C'est une victoire incroyable, tant pour la suite de la compétition que pour l'équipe." Car oui, les Ostendais ont fini par s'imposer au terme d'une fin de match à suspense.

Chaque équipe se rendait coup pour coup. A un trois points venus d'ailleurs de Benite pour faire 94-98, Jean-Marc Mwema lui répondait, lui aussi par un shoot improbable 97-98. Pourtant excellent jusque-là, le jeune Keye Van der Vuurst de Vries (13 points et 11 passes), cédait sa place au général Dusan Djordjevic pour les dernières secondes. Et comme toujours, ce fut un choix payant de Dario Gjergja car c'est le General en personne qui mettait un point final à cette rencontre avec un petit shoot clutch à hauteur de la ligne des lancers-francs pour clore la marque à 99-98. "Ce n'est pas pour rien qu'il est notre capitaine", concluait, avec le sourire, Dario Gjergja.

Une victoire très importante donc pour les Ostendais qui s'affichent à présent avec un bilan d'une victoire pour une défaite dans cette Ligue des Champions de basket.